TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

  • Accueil
  • > USA ELECTIONS ET POLITIQUE ET AUTRES SUJETS

24 juillet, 2017

POUR APPORTER UNE AIDE AUX FEMMES CENTRAFRICAINES VICTIMES DE VIOLENCE OU EX DEPLACEES PARTICIPER AUX COLLECTES DE FONDS CLIQUEZ SUR LE LIEN ET SUIVEZ LES INSTRUCTIONS

Classé dans : ACTU GENERALE,AFRIQUE DU SUD APARTHEID,AFRIQUE ET DIASPORA,AMERIQUE DU SUD CARAÏBES,AUTRES REPORTAGES,BLACK LIBERTY,BLACK USA LA LIBERTE,BLACK W Beauty,CENTRAFRIQUE,CES LEADERS /DIRIGEANTS/MILITANTS QUI AIMAIENT TANT L'A,CHANSON D'EGLISE/,CIVILISATIONS AFRICAINES,COLONISATION ET DECOLONISATION,COMITE FRANCAIS DE SOUTIEN A B.OBAMA,COMMUNAUTARISME ET ANTICOMMUNAUTARISME,CULTURE NOIRE /POESIES/CONTES/TRADITIONS COUTUMES,DIFFERENTES OFFRES INCLUS OFFRE D'EMPLOIS,DISCRIMINATION A L'EGARD DES NOIRS,DROIT ET MILITANTISME,DROIT INTERNATIONAL DES DROITS DE L'HOMME,DROITS SOCIAL/DROITS DIVERS,ESCLAVAGE,ESCROQUERIE par mail,FAMILIAL ET PRIVE MON HISTOIRE:ROMAN,FAUSSES PROPOSITIONS,FEMMES NOIRES ET FEMMES DU MONDE,FRANCE Mondaine,FREIN AU DEVELOPPEMENT : LA FACE CORROMPUE DE L'AFRIQUE,GEOPOLITIQUE,histoires souvenirs,HOMME NOIRE DANS L'HISTOIRE,J'ESSAIE DE POETISER OU JE PROSE,LA GRANDE FRATERNITE : L'IDEALE,LES CONCEPTS DECRIVANT LA FACE INHUMAINE DE L'HOMME,livres auteurs africains et autres,MAGAZINES NOIRES/ BLACKS,MES MUSIQUES ELUES,METISSAGE /melange/multiculturel,NOIR OU BLACK MAIS ILLUSTRE,NOIRS/BLACK INVENTEURS,NOUVEAU TALENT DE LA CHANSON AFRICAINE ET AUTRES A DEC,PANAFRICANISME,PARCOURS/REUSSITE/MUSIQUE/CINEMA/SPORT/PROFESSION,PERSPECTIVE DE DEVELOPPEMENT,POLITIQUE,PRESENTATION,RACISME ET ANTIRACISME CONTEMPORAIN,SANTE,SOCIETE ET DIVERS,SPORT,TECHNOLOGIES,THEORIE DANS DIFFERENTES DISCIPLINES,TOUCHE PAS A MON ADN (CHARLIE HEBDO / SOS RACISME),USA ELECTIONS ET POLITIQUE ET AUTRES SUJETS,VIOLENCE ET SOUVENIRS QUELLE PERSPECTIVE?,VIOLS ET VIOLENCES FAITES AUX FEMMES EN PERIODE DE CONFLITS ARMEES ET EN TEMPS DE PAIX — tebawalito @ 18:22

gofundme.com/4973889983838963

Nous sommes une association  a but non lucratif crée et déclarée en le 6 juillet 2013 qui s’occupe des femmes victimes de violence en temps de guerre et en temps de paix.  La République Centrafricaine à connu un conflits en 2013 avec pour conséquences des déplacés internes, parmi lesquels des femmes et des enfants. Notre association œuvre auprès des ces femmes et enfants pour les aider à se reconstruire puis à devenir autonomes par les activités génératrices de revenus. Nous louons des terrains que nous mettons à leur disposition pour faire du maraichage. Nous les formons au tricotage, à la couture. Pour ce dernier, nous louons des machines à coudre que nous leur mettons à disposition. Notre objectif est d’arrêter de louer les terrains, les machines à coudre pour l’agriculture et les confections de vêtements. C’est pour cette raison que nous vous sollicitons pour nous aider par vos apports à rassembler 9000€ qui nous permettra d’acheter notre propre terrain et des machines à coudre qui appartiendrons à l’association . Ce qui lui permettra de les mettre à disposition des femmes afin de leur permettre de se former à l’agriculture marechaire et d’apprendre la couture de manière durable et sans pression. Avec ce terrain et ces machines a coudre, nous pourrons améliorer la vie de ces femmes et indirectement celles de leurs enfants par les activités génératrices de revenu à travers l’agriculture et la couture. En un mot « aider nous à les aider » merci
https://www.facebook.com/fedong.femmesendanger/media_set?set=a.1949769575267047.1073741884.100007020693478&type=3&pnref=story

12 novembre, 2012

Ellen Johnson-Sirleaf : « Nous ne pouvons attendre d’Obama qu’il agisse à notre place »

Ellen Johnson-Sirleaf : « Nous ne pouvons attendre d’Obama qu’il agisse à notre place »

09/11/2012 à 17h:44 Par Pierre Boisselet
Ellen Johnson-Sirleaf, présidente du Liberia.Ellen Johnson-Sirleaf, présidente du Liberia. © AFP

La présidente du Liberia, a effectué sa première visite officielle en France, sous le mandat de François Hollande, le mercredi 7 novembre. À cette occasion, Ellen Johnson-Sirleaf a accordé un entretien à « Jeune Afrique » au cours duquel elle a commenté la victoire de Barack Obama à la présidentielle américaine.

« Sa réélection me comble. Barack Obama a déjà incarné une transformation radicale de la politique américaine lorsqu’il a été élu pour la première fois. Le fait que le peuple américain lui ait renouvelé sa confiance signifie que la discrimination qui a longtemps sévi aux États-Unis est bel et bien morte. Nous en sommes d’autant plus heureux qu’une relation très forte et très ancienne lie le Liberia aux États-Unis, même si elle est, je l’avoue, tout à fait bipartisane : les républicains ont tout autant soutenu notre pays que les démocrates.

Nous attendons du président Obama qu’il s’attelle désormais aux problèmes qu’il n’a pu régler au cours de son premier mandat en raison de la situation très difficile dont il avait hérité, et qu’il mène à bien les changements qu’il a commencé à introduire dans son pays.

Une relation très forte et très ancienne lie le Liberia aux États-Unis.

Beaucoup prétendent qu’il n’a pas eu de « politique africaine ». N’oublions pas cependant que, lorsqu’il s’est rendu à Accra, en juillet 2009, il en a donné les grandes lignes, affirmant qu’il voulait encourager les pays qui s’engagent sur la voie de la démocratie et de la bonne gouvernance. Il a désormais toute latitude pour mettre en œuvre cette politique et distinguer les États qui ont progressé en respectant ces principes.

N’oublions pas non plus qu’il a maintenu et soutenu plusieurs programmes en faveur de l’Afrique lancés par George W. Bush (le fonds de développement Millenium Challenge Account, l’Agoa…). Il en a aussi créé de nouveaux, comme Feed the Future : de nombreux pays du continent en bénéficient, et se rapprochent de l’autosuffisance alimentaire.

Cela dit, Barack Obama devait s’occuper des problèmes des États-Unis en priorité. C’était son devoir, et je crois qu’il a fait de son mieux. L’Afrique est de la responsabilité des Africains. Nos partenaires peuvent bien sûr nous aider, mais nous ne pouvons pas attendre du président Obama – ou de tout autre président – qu’il agisse à notre place. »

___

Propos recueillis par Pierre Boisselet (@PierreBoisselet)

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Ellen Johnson-Sirleaf : « Nous ne pouvons attendre d’Obama qu’il agisse à notre place » | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121109170530/

Le Pr Gaston Nguérékata écrit à Barack Obama pour le féliciter

Vendredi 9 novembre 2012

 

 

lettre-de-felicitations-de-Nguerekata-a-Obama.JPGlettre-de-felicitations-de-Nguerekata-a-Obama-2-.JPG

 

 

Pr-Nguerekata-en-toge.JPG

 

Pr. et Doyen Intérimaire Gaston N’Guérékata avec le Gouverneur de l’Etat du Maryland Martin O’Malley et Dr. Danette G. Howard, Ministre de l’Enseignement Supérieur du Maryland à leur droite lors d’un cérémonie académique à Morgan State University le 8 Novembre 2012.

 http://centrafrique-presse.over-blog.com/article-le-pr-gaston-nguerekata-ecrit-a-barack-obama-pour-le-feliciter-112280010.html?fb_action_ids=466197880085910&fb_action_types=og.likes&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582

8 novembre, 2012

DOSSIER : Élections USA 2012 La vibrante déclaration d’amour de Barack à Michelle

DOSSIER : Élections USA 2012

La vibrante déclaration d’amour de Barack à Michelle

Mis en ligne le 07 novembre 2012 à 08h34, mis à jour le 07 novembre 2012 à 19h50

Lors de son discours de victoire mardi soir, Barack Obama a rendu un hommage appuyé à sa femme depuis 20 ans Michelle Obama. La First Lady a joué un rôle majeur dans sa réélection. « Michelle, je ne t’ai jamais autant aimée »DOSSIER : Élections USA 2012 La vibrante déclaration d'amour de Barack à Michelle dans ACTU GENERALE barack-obama-michelle-obama-10801123ccuxi2-300x130barack-obama-twitter-10801088jvyvc2-300x130 dans AFRIQUE DU SUD APARTHEID 

A lire >Barack et Michelle Obama s’enlaçant : la photo la plus « likée » de tous les temps

« Je ne serais pas ici sans cette femme qui m’a permis de l’épouser il y a 20 ans. Je voudrais le dire publiquement : ‘Michelle’, je ne t’ai jamais autant aimée. Je n’ai jamais été aussi fière de toi de voir le reste des Etats-Unis tomber amoureux de toi comme je l’ai été et comme je le suis ». La vibrante déclaration d’amour devant des millions de personnes est de Barack Obama. Et « Michelle », c’est évidemment la First Lady qui restera donc à La Maison Blanche quatre ans de plus. Cette déclaration publique elle la méritait presque tant elle a joué un rôle majeur dans la réélection ce mardi de son président de mari pour un second mandat.

Lors de ces cinq derniers mois, Michelle Obama n’a pas fait moins de 95 déplacements. Elle y évoquait son mari qui a besoin de « quatre ans de plus », des valeurs ou des difficultés de la vie quotidienne.  Le circuit électoral la réclame car elle est populaire. Très populaire. Sa cote de popularité dépasse d’ailleurs de 13 points celle de Barack Obama, avec 69% d’opinions favorables, selon un sondage Washington Post-ABC réalisé du 4 au 7 octobre. Elle est « la femme la plus populaire du pays, une icône de la mode et une enthousiaste de la nutrition. La plus vive critique lancée contre elle est d’être parfois qualifiée de nounou nationale », estimait Howard Kurtz, de Newsweek, après le discours de Michelle Obama devant la convention démocrate.

Efficace et chaleureuse

FLOTUS (First Lady Of The United States) ne passe pas inaperçue. Par sa taille d’abord, très grande: 1,80 m, presque autant que son mari (1,85 m). Et par sa personnalité et son charisme certains: chaleureuse, souriante, aimant plaisanter et vous prendre dans ses bras pour un « hug » si américain. Elle a su aussi « être efficace en se servant de sa place, de la portée de ses paroles, pour tenter de faire la différence dans les secteurs qu’elle a investis », explique à l’AFP Anita McBride, ex-secrétaire générale de Laura Bush, épouse de George W. Bush, qui enseigne à l’American University de Washington.

Depuis début 2010, la Première dame est la championne de la lutte contre l’obésité infantile avec son mouvement Let’s Move (Bougeons), multipliant les apparitions à la télévision, dans lesquelles elle n’hésite pas à faire du « hula hoop » ou des pompes. Pour promouvoir une nourriture saine dans le pays du hamburger, elle a créé un jardin bio à la Maison Blanche où elle invite les écoliers, servant ses légumes « du jardin » aux chefs d’Etat qui passent.

La comparaison avec Jackie Kennedy

Avec Jill Biden, l’épouse du vice-président Joe Biden, elle dirige une association qui vient en aide aux familles des anciens combattants. Et comme elle le dit elle-même, elle est surtout la « Maman-en-chef » -par référence au commandant-en-chef des armées qu’est le président américain- de ses deux filles, Malia, 14 ans, et Sasha, 11 ans.

Michelle née Robinson le 17 janvier 1964, arrière-arrière-petite fille d’esclave et fille de petits employés de Chicago, a aussi été une brillante avocate passée par Princeton et Harvard avant d’épouser, il y a 20 ans, Barack Obama. Accusée en début de mandat de se mêler des affaires de la présidence, ce dont elle s’est défendue, Michelle Obama est aussi comparée à Jackie Kennedy, pour le chic de ses toilettes. (Voir aussi : Michelle Obama et Ann Romney, leur style comparé)

Dans son discours reconnaissant la victoire de Barack Obama, le Républicain Mitt Romney a lui aussi remercié son épouse Ann,  »l’amour de ma vie ». « Elle aurait fait une Première dame merveilleuse », a dit le candidat malheureux.  (Voir le discours de Mitt Romney)

http://lci.tf1.fr/elections-usa/la-vibrante-declaration-d-amour-de-barack-a-michelle-7636862.html

7 novembre, 2012

DOSSIER : Élections USA 2012 Barack Obama : mais qui est donc « Mister Cool » ? TF1/LCI

DOSSIER : Élections USA 2012 Barack Obama : mais qui est donc couple-obama-et-couple-biden-victoire-election-us-10801118dqmkq1-300x130 2012 dans AFRIQUE DU SUD APARTHEID

obama-10801111dvtwh1-300x130 barack dans AFRIQUE ET DIASPORAromney-discours-defaite-10801102nuaox1-300x130 barack obama election cool dans AMERIQUE DU SUD CARAÏBESelection-us-times-square-obama-romney-10801192tfqrz1-300x130 cool dans AUTRES REPORTAGES

barack-obama-michelle-obama-10801123ccuxi2-300x130 election dans BLACK LIBERTYbarack-obama-twitter-10801088jvyvc2-300x130 obama dans BLACK USA LA LIBERTEromney-ryan-discours-defaite-election-americaine-10801112murst1-300x130 dans CENTRAFRIQUE

couple-obama-et-couple-biden-victoire-election-us-10801118dqmkq2-300x130 dans GEOPOLITIQUEchicago-annonce-victoire-obama-election-us-10801095ziahx2-300x130 dans METISSAGE /melange/multiculturel

DOSSIER : Élections USA 2012

Barack Obama : mais qui est donc « Mister Cool » ?

PORTRAIT – Personnage assez secret malgré sa décontraction apparente. Rigoureux, méthodique et sûr de lui. Compétiteur, basketteur et golfeur accompli. Père et mari déclarant sa flamme devant des millions de personnes. Voici les faces moins connues du président américain.

On le surnommé « Mister Cool ». Car il ne perd jamais son sang froid. Du moins en public… Le 44e président des Etats-Unis et premier Noir à la tête de la première puissance mondiale a conforté mardi encore davantage sa place dans l’Histoire en étant réélu pour un second mandat. S’il est probablement l’homme le plus photographié au monde -du moins celui dont la photo est désormais la plus populaire sur les réseaux sociaux (lire notre article >Barack et Michelle Obama s’enlaçant : la photo la plus « likée » de tous les temps), Barack Obama est un personnage assez secret derrière un large sourire et des manières détendues faisant oublier qu’il est un homme politique.

Ceux qui en parlent le mieux sont donc ceux qui l’ont côtoyé à la Maison Blanche. A l’image de Greg Craig, ancien conseiller de Barack Obama, que TF1 est allé interroger. « Obama est méticuleux, discipliné, stratégique et surtout extrêmement exigeant avec ses conseillers. Il déteste le travail bâclé. Quand il n’a pas ce qu’il veut, il ne hurle pas ni ne fait la leçon, il dit juste ‘je suis un peu déçu’, mais au fond de lui il est furieux », raconte-t-il, décrivant une véritable machine intellectuelle, un homme rigoureux, méthodique  et sûr de lui.

Du sport et des séries TV

D’ailleurs, relate Greg Craig, même « sur un terrain de basket », le président américain « qui aime la compétition et déteste perdre », « on a l’impression qu’il joue une finale de NBA ! En politique, c’est pareil. Il ne lâche rien et continue jusqu’à ce qu’il gagne ». Autre sport auquel il s’adonne, le golf. On le voit aussi boire de la bière et promener son chien, et il met un point d’honneur, dit-il, à interrompre sa journée de travail pour aller dîner avec sa famille, sa femme Michelle et ses filles Malia, 14 ans, et Sasha, 11 ans, qui sont « comme une ancre pour lui », selon Greg Craig.

Au point qu’il a déclaré sa flamme à la First Lady mardi lors de son discours de victoire. « Je ne serais pas ici sans cette femme qui m’a permis de l’épouser il y a 20 ans. Je voudrais le dire publiquement : ‘Michelle, je ne t’ai jamais autant aimée. Je n’ai jamais été aussi fière de toi de voir le reste des Etats-Unis tomber amoureux de toi comme je l’ai été et comme je le suis’ », a-t-il lancé devant des millions de personnes (Lire notre article >La vibrante déclaration d’amour de Barack à Michelle).

Côté détente hors sport, le président dit apprécier « Homeland », « Boardwalk Empire », « Modern Family », comme il l’a raconté le mois dernier à TV Guide, aimer Lawrence d’ArabieCasablancaet Le Parrain…  mais seulement le 1 et le 2. Enfin en matière de musique, du classique Jean-Sébastien Bach au jazzy Miles Davis en passant par Bob Dylan, Stevie Wonder et même Jay-, Barack Obama a des goûts des plus hétéroclites… comme son caractère donc.

http://lci.tf1.fr/elections-usa/barack-obama-mais-qui-est-donc-mister-cool-7642786.html

A lire aussi :

Obama réélu président des Etats-Unis

INTERNATIONAL

Obama réélu président des Etats-Unis dans ACTU GENERALE empty

Obama réélu président des Etats-Unis

Par Lucie Robequain et Virginie Robert | 07/11 | 05:11 | mis à jour à 07:52

La victoire du président sortant dans l’Etat le plus décisif, l’Ohio, lui fait dépasser la barre des 270 grands électeurs requis pour emporter la victoire. Barack Obama a lui-même revendiqué sa victoire sur Twitter. ‘Pour les Etats-Unis d’Amérique, le meilleur est encore à venir’, sont les premiers mots de la ‘saison 2′ du président.

Obama réélu président des Etats-Unis

« This happened because of you. Thank you. »

A 05H15 (heure de Paris), c’est Barack Obama lui-même qui, sur Twitter, délivre le message. Deux autres tweets et une photo suivront : « Tout ceci est arrivé grâce à vous. Merci », puis « Nous sommes tous ensemble. C’est comme ça que nous avons fait campagne et c’est ce que nous sommes. Merci. -bo », ce dernier message étant signé des initiales du vainqueur.

‘Pour les Etats-Unis d’Amérique, le meilleur est encore à venir’, a déclaré Barack Obama lors des premiers mots de sa ‘saison 2′.

Après un peu d’attente, vers 7H, heure française, Mitt Romney avait reconnu sa défaite, et félicité le vainqueur, comme le veut l’usage. Rien n’est encore officiel, beaucoup d’Etats n’ayant pas encore dépouillé tous les votes, mais les jeux sont faits. Comme prévu, c’est sa victoire dans l’Ohio qui donne la garantie d’un second mandat de président des Etats-Unis. Cet Etat clé a permis au sortant de dépasser la barre des 270 grands électeurs, nécessaire pour remporter le scrutin. Les militants démocrates réunis à Chicago se d’ailleurs sont levés comme un seul homme pour saluer la victoire de leur candidat, à l’annonce des résultats estimés dans l’Ohio.

Le compte Twitter de Barack Obama - DR

Le compte Twitter de Barack Obama – DR

Barack Obama et Mitt Romney ont par ailleurs chacun récolté les Etats qui doivent leur revenir normalement. Les premiers Etats vraiment disputés, la Pennsylvanie et le New Hampshire sont tombés dans l’escarcelle du président. CNN de son côté projette en outre une victoire du sortant dans le Wisconsin ainsi que dans l’Iowa. Mitt Romney devrait emporter la Caroline du Nord et il semble mener en Virginie. Il a repris le Montana, qu’Obama avait gagné en 2008, mais ce sont seulement 3 grands électeurs. Le compte n’y sera pas.

La victoire d’Obama sera certainement plus étroite qu’en 2008, lorsqu’il avait largement dominé John McCain, mais jamais, depuis les années 1930, un président américain n’avait été réélu avec un tel taux de chômage, proche de 8 %. Et un seul démocrate, Bill Clinton, a enchaîné deux mandats pleins à la tête du pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/dossier/0202301624443-elections-americaines-2012-decryptage-368241.php#xtatc=INT-35-[Presidentielle_Americaine]-[promo]-[arche]

6 novembre, 2012

Obama se dit confiant et félicite Romney

Obama se dit confiant et félicite Romney

AFPPar AFP | AFP – il y a 2 heures 51 minutes

CONTENUS ASSOCIÉS

  • Barack Obama s'est dit convaincu qu'il allait passer une "bonne soirée" mardi, jour de l'élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne "dynamique"Barack Obama s’est dit convaincu qu’il allait passer une « bonne soirée » mardi, jour de l’élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne « dynamique »
  • Obama se dit confiant et félicite Romney dans ACTU GENERALE photo_1352227069947-3-0

Barack Obama s’est dit convaincu qu’il allait passer une « bonne soirée » mardi, jour de l’élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne « dynamique ».

M. Obama, qui passait la journée dans son fief de Chicago avant de participer à la soirée électorale démocrate dans le palais des Congrès de la grande ville de l’Illinois (nord), s’est rendu en début de matinée dans un des bureaux de sa campagne, pour remercier des volontaires.

« Je veux adresser au gouverneur Romney mes félicitations pour une campagne dynamique. Je sais que ses partisans sont aussi engagés, aussi enthousiastes et travaillent aussi dur aujourd’hui » que les démocrates, a affirmé M. Obama aux journalistes.

« Nous sommes confiants dans le fait que nous aurons les voix nécessaires pour gagner », a ajouté le président démocrate sortant, tout en prévenant que cela dépendrait « en fin de compte de la participation ».

« Donc, je veux encourager tout le monde, des deux côtés, à profiter de ce droit (de vote) précieux, pour lequel tant de gens ont lutté afin que nous puissions en jouir », a encore déclaré M. Obama.

« Je suis impatient de voir les résultats. Et je m’attends à ce que nous passions une bonne soirée. Mais quoi qu’il arrive, je veux dire ma gratitude à tous ceux qui m’ont soutenu, tous ceux qui ont travaillé si dur pour moi », a-t-il affirmé.

Le président a prononcé son dernier discours de campagne lundi soir dans l’Iowa (centre) et n’avait pas prévu de déplacements en dehors de Chicago mardi. Il a déjà voté fin octobre dans son fief en profitant du scrutin anticipé.

Son adversaire a de son côté voté tôt mardi matin à Belmont au Massachusetts (nord-est), et avait prévu d’ultimes déplacements en Ohio (nord) et en Pennsylvanie (est) pour tenter de convaincre les électeurs de ces Etats potentiellement décisifs.

 

http://fr.news.yahoo.com/obama-dit-confiant-f%C3%A9licite-romney-185625834.html;_ylt=AkVfuRJQ.2TN4yJkgGQwoSMtfsl_;_ylu=X3oDMTRmaGcwZTJuBGNjb2RlA3ZzaGFyZWFnMnVwcmVzdARtaXQDTmV3cyBmb3IgeW91BHBrZwMzMTk3ZTg3Zi0yZGNmLTMyOWUtOTg3YS05YmI3NjI1YmY1OWQEcG9zAzQEc2VjA25ld3NfZm9yX3lvdQR2ZXIDYzIwMWVmMTAtMjg0NC0xMWUyLWI1ZjUtMjM2ZjA0YTE3NmIz;_ylg=X3oDMTJzMzEyNzM1BGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDMTQ2MGUzOTAtMzdjNS0zYjRkLWE0NjQtYWY4OTg3ZjIzMzE0BHBzdGNhdAPDqWNvbm9taWUEcHQDc3RvcnlwYWdl;_ylv=3

Aux Etats-Unis, des patrons menacent les salariés qui ne voteraient pas Romney L’Express.fr –

Aux Etats-Unis, des patrons menacent les salariés qui ne voteraient pas Romney

L'Express.frL’Express.fr – jeu. 18 oct. 2012

  • ETATS-UNIS - Plusieurs grands patrons se sont illustrés en donnant des consignes de vote à leurs salariés.  afp.com/Damien Meyer

    L’Express.fr – ETATS-UNIS – Plusieurs grands patrons se sont illustrés en donnant des consignes de vote à leurs salariés. afp.com/Damien Meyer

NEWS PEOPLE

    A l’approche de l’élection présidentielle, plusieurs patrons américains ont adressé des consignes de vote menaçantes à leurs employés. Une pratique légale, en Amérique comme en France.

    C’est l’histoire d’un patron américain qui ne veut pas qu’Obama entame un deuxième mandat. Alors, il effraie ses salariés: David Siegel, PDG de Westgate Resorts, s’est illustré ce mois-ci en envoyant un mail de consigne de vote à ses 7000 employés.

    L’employeur appelle à voter pour Mitt Romney. Mais il ne se contente pas d’affirmer son soutien au candidat républicain. Dans son mail, comme le rapporte Le Huffington Post, le PDG prévient: « Si moi ou ma compagnie devons payer un nouvel impôt, comme notre président actuel semble vouloir le faire, je n’aurai pas d’autres choix que de réduire la masse salariale. » Il se défend toutefois de menacer quiconque, préférant parler de « pédagogie. »

    D’autres patrons américains ne font pas non plus dans la dentelle à l’approche des élections. Les frères Koch ont annoncé leur préférence républicaine aux 45 000 salariés de Georgia-Pacific. Quant à Arthur Allen, PDG de ASG Software Solutions et autre soutien indéfectible de Mitt Romney, il a lui aussi envoyé un mail menaçant à ses employés. « Si notre pays réélit le président Obama le 6 novembre, et que nous perdons notre indépendance en tant qu’entreprise, je ne veux entendre aucune plainte concernant les retombées probables », écrit-il.

    Choquants, ces mails n’en sont pas moins légaux aux Etats-Unis. Si les lois interdisent de lever des fonds auprès des employés pour soutenir la campagne d’un candidat, les consignes de vote, ou même les menaces de ce type, échappent à tout cadre juridique, précise le site Aol Jobs.

    Le patron souverain

    « C’est autorisé, et il n’y aucun tabou par rapport à cela aux Etats-Unis, confirme Yves Nicol, avocat en droit social. Le droit du travail y est quasi absent, et le patron est souverain dans toutes ses décisions: licenciements, embauches… Alors ce n’est pas ce genre de mail qui va poser problème. »

    En France, les chefs d’entreprise affichent parfois leur soutien à un candidat, mais aucun n’a encore fait parler de lui en envoyant de tels emails. Pourtant, rien n’interdirait de le faire. « En France aussi, c’est le principe de liberté d’expression qui prime, souligne YvesNicol. Un patron français pourrait donner une consigne de vote ou menacer ses salariés, cela reste du blabla, qui ne peut pas tomber sous le coup de la loi. La seule limite, c’est l’insulte. »

    Des paroles, et non des actes, qui ne pourraient donc être punies. Pas sûr qu’un employeur français se risque à un tel envoi de courrier pour autant. « Rien n’interdit à un patron français de prendre une position aussi extrême, mais il se couvrirait de ridicule, sourit maître Nicol. Question de différence culturelle avec les Etats-Unis. »

    http://www.lexpress.fr/emploi-carriere/emploi/aux-etats-unis-des-patrons-menacent-les-salaries-qui-ne-voteraient-pas-romney_1175296.html#xtor=AL-447

     

    15 août, 2012

    Etats-Unis: la suspension des expulsions de sans-papiers entre en vigueur

    Etats-Unis: la suspension des expulsions de sans-papiers entre en vigueur dans ACTU GENERALE afp - Publié le 15/08/2012 à 18:00

    Les immigrés sans-papiers aux Etats-Unis peuvent à partir de ce mercredi entamer des démarches pour régulariser leur situation sans craindre d'être expulsés, grâce à une nouvelle directive qui pourrait bénéficier à 1,7 million de personnes.Les immigrés sans-papiers aux Etats-Unis peuvent à partir de ce mercredi entamer des démarches pour régulariser leur situation sans craindre d’être expulsés, grâce à une nouvelle directive qui pourrait bénéficier à 1,7 million de personnes.

    Les immigrés sans-papiers aux Etats-Unis peuvent à partir de ce mercredi entamer des démarches pour régulariser leur situation sans craindre d’être expulsés, grâce à une nouvelle directive qui pourrait bénéficier à 1,7 million de personnes.

    La mesure annoncée il y a deux mois par le président Barack Obama concerne les immigrés âgés de 15 à 30 ans arrivés sur le territoire américain avant leurs 16 ans, scolarisés ou diplômés, et n’ayant pas d’antécédents judiciaires.

    Après examen de leur dossier, ceux-ci pourront voir leur procédure d’expulsion suspendue et obtenir un permis de travail de deux ans.

    « Les personnes qui répondent à ces critères et étaient menacées d’expulsion peuvent maintenant vivre sans peur et aider notre grande nation avec leurs talents, » a indiqué dans un communiqué la direction du Service de citoyenneté et d’Immigration des Etats-Unis (USCIS).

    Le gouvernement estime à plus de 800.000 le nombre des personnes qui peuvent présenter un dossier à partir de ce mercredi. Des instituts démographiques établissent ce chiffre à 1,7 million, dont un million de personnes maintenant et le reste une fois qu’elles auront 15 ans, comme cela est requis.

    Selon l’institut de démographie MPI, les trois-quarts des bénéficiaires potentiels sont originaires duMexique ou d’un autre pays d’Amérique centrale. Les Etats ayant le plus grand nombre d’immigrés qualifiés sans papiers sont la Californie, le Texas, la Floride, l’Etat de New York et l’Illinois.

    En annonçant la mesure, M. Obama avait déclaré qu’il ne s’agissait ni d’une « amnistie » — ce dont l’avaient accusé ses adversaires républicains — ni d’une première étape vers la citoyenneté, mais de « la chose la plus censée à faire ».

    Elus et associations de défense des immigrés organisaient ce mercredi des sessions d’information pour aider les jeunes à monter leur dossier.

    Quelque 11,5 millions de sans-papiers vivent aux Etats-Unis, la plupart venant d’Amérique latine.

    http://www.lepoint.fr/societe/etats-unis-la-suspension-des-expulsions-de-sans-papiers-entre-en-vigueur-15-08-2012-1496208_23.php

    3 août, 2011

    UN TRUC DE OUF REGARDEZ ET DIFFUSEZ « LE RACISME C’EST SOUVENT L’INCULTURE ET L’IGNORANCE » A CE QU’IL PARAIT, IL MANQUE UN CHROMOSOME AU NOIRS ECOUTEZ L’ABERRATION SUR YOUTUBE


    Bubblestat

    Image de prévisualisation YouTube

    12345...40
     

    dartagnan |
    D A T A F O R U M |
    Génération Citoyenne |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
    | 1954-1962 : "Hed Thnin !"
    | Elayam.3 ا...