TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

  • Accueil
  • > PARCOURS/REUSSITE/MUSIQUE/CINEMA/SPORT/PROFESSION

13 juillet, 2010

Mandela assistera à la cérémonie de clôture

Football » Coupe du Monde » article

Mandela assistera à la cérémonie de clôture dans ACTU GENERALE pxy_38924243_35104956_640554_9112649

Mandela assistera à la cérémonie de clôture

11.07.10 – 17:04 Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, a décidé de venir « saluer les fans » dans le stade de Soccer City à Johannesburg juste avant la cérémonie de clôture du Mondial-2010 de football, a annoncé son petit-fils.

« Il a décidé de venir. Il arrivera juste avant le début de la cérémonie pour saluer les supporters avant de rentrer à la maison« , où il regardera la finale entre l’Espagne et les Pays-Bas, a déclaré Nkosi Zwelivelile Mandela, qui s’exprimait au nom de la famille du prix Nobel de la paix. « C’est vraiment pour dire merci et rendre hommage à tous les fans« , a-t-il souligné, précisant que son grand-père ne resterait sans doute pas plus de 30 minutes à Soccer City. La présence de Nelson Mandela à la finale de la Coupe du monde était restée jusqu’à présent incertaine en raison de son grand âge (bientôt 92 ans) et du décès de l’une de ses arrière-petites-filles dans un accident de la route la veille de l’ouverture du Mondial. (MDP)
Belga

http://www.rtbf.be/sport/nelson-mandela-assistera-a-la-ceremonie-de-cloture-du-mondial-84139

[gv data= »http://www.youtube.com/?v=gjT0XCcW1S

http://www.dailymotion.com/video/xe0754

World Cup 2010 South Africa Song – R. Kelly – Sign Of A Victory

World Cup 2010 South Africa Song – R. Kelly – Sign Of A Victory

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Akon – Mama Africa

 Akon – Mama Africa

Image de prévisualisation YouTube

 Akon – Don’t Matter

Image de prévisualisation YouTube

10 juin, 2010

Liste des 30 footballeurs français sélectionnés pour la Coupe du Monde 2010

franceequipearton627810c3d.jpgfranceequipearton627810c3d.jpgBons plans

 

jeudi 10 juin 2010

Accueil du site > ACTU’CULTURE > CF NEWS

Liste des 30 footballeurs français sélectionnés pour la Coupe du Monde 2010

Karim Benzema ne participera pas à la Coupe du Monde.

mardi 11 mai 2010, par Liste des 30 footballeurs français sélectionnés pour la Coupe du Monde 2010 dans ACTU GENERALE fdfeb03ad9d275ee9a8762d162740959 Staff Culturefemme

En ce qui concerne l’équipe de France de football, Raymond Domenech a rendu la liste des 30 Bleus retenus pour participer au Mondial de Football en Afrique du Sud de juin à juillet 2010, même si au 1er juin, 7 noms auront sauté pour n’en garder que 23, comme le demande la FIFA. Karim Benzema ne participera pas à la Coupe du Monde. par contre, Sidney Govou et Franck Ribéry, cités dans le scandale de proxénétisme (Affaire Zahia Dehar) touchant le Café Zaman, y seront.

Fin des spéculations sur le nom des Bleus qui feront le voyage en Afrique du Sud pour participer à la Coupe du Monde de football, même si au 1er juin, 7 noms devraient encore sauter. En direct mardi soir sur TF1, Raymond Domenech le sélectionneur du onze national français a annoncé la liste des joueurs retenus.

Comme on s’y attendait, Raymond Domenech a crée la surprise. En lieu et place des 23 noms attendus, ce sont 30 noms qui ont été donné par le sélectionneur des Bleus. Karim, Benzema, Daniel Boumsong et Patrick Vieira sont parmi les joueurs français qui n’ont pas été retenu pour aller en Afrique du Sud.

Voici la liste des 30 footballeurs français pré-sélectionnés par Raymond Domenech pour la Coupe du Monde 2010 :

4 gardiens de but

Cédric Carrasso (Bordeaux)

Mickaël Landreau (LOSC)

Hugo Lloris (Olympique de Lyon)

Steve Mandanda (Olympique de Marseille)

10 défenseurs

Eric Abidal (FC Barcelone)

Gaël Clichy (Arsenal)

Patrice Evra (Manchester United)

Rod Fanni (Stade Rennais)

William Gallas (Arsenal)

Marc Planus (Bordeaux)

Adil Rami (LOSC)

Anthony Reveillère (Olympique de Lyon)

Bacary Sagna (Arsenal)

Sébastien Squillaci (Séville)

7 milieux de terrain

Vassiriki Diaby (Arsenal)

Alou Diarra (Bordeaux)

Lassana Diarra (Real Madrid)

Yoann Gourcuff (Bordeaux)

Yann M’Vila (Stade Rennais)

Florent Malouda (Chelsea)

Jérémy Toulalan (Ol. Lyonnais)

9 attaquants

Nicolas Anelka (Chelsea )

Hatem Ben Arfa (Ol. Marseille)

Jimmy Briand (Stade Rennais)

Djibril Cissé (Panathinaikos)

André-Pierre Gignac (Toulouse FC)

Sidney Govou (Olympique de Lyon)

Thierry Henry (FC Barcelone)

Franck Ribéry (Bayern Munich)

Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille)

Selon une recommandation de la FIFA, chaque fédération devait présenter au plus tard mardi 11 mai à minuit une liste de 30 pré-sélectionnés, réduits à 23 au 1er juin en vue de la Coupe du Monde de Football qui débute le 11 juin prochain en Afrique du Sud, une première pour le continent africain. 7 joueurs seront éliminés, et seuls 23 devraient rejoindre l’Afrique du Sud. ©Culturefemme.com

ALLEZ LES BLEUS NOUS SOMMES AVEC VOUS « YES WE CAN »

domenechea3d617c754daad3d37f80e3929c42c9.jpgCoupe du monde 2010 – Domenech : « Pas une science exacte »

Eurosportjeu, 10 juin 20:53:00 2010

  Avant son entrée en lice face à l’Uruguay (vendredi 20h30), la France est-elle au point ? Raymond Domenech l’espère. Mais sait également que le football n’est « pas une science exacte ». Être « un peu plus prêt » que les Uruguayens lui conviendrait amplement.

- 0

Plus d’infos

Arrivé en compagnie de Patrice Evra avec un peu de retard, Raymond Domenech aura commencé sa Coupe du monde par un slogan : « on a faim ». Le sélectionneur ne parlait pas des Bleus. Mais de son estomac…

RAYMOND DOMENECH, dans quelles conditions abordez-vous cette rencontre face à l’Uruguay, vendredi soir ?

R.D. : Il règne un calme apparent. Mais il y a de l’énergie et ça tempête là-dessous. On est 23 et tous déterminés. Les joueurs ne sont pas calmes, mais font preuve d’envie et de détermination. Je dirais qu’ils sont même un peu agressifs et impatients.

Mais vos joueurs sont-ils prêts ?

R.D. : On est le est 10… Le 11 ? On a tout fait pour ca. Tous les sélectionneurs, les techniciens et les joueurs essayent de faire en sorte d’être prêt. Mais ce n’est pas une science exacte, ce n’est pas évident. On le voit dans tous les championnats, certains sont prêts tôt, d’autres après. Encore une fois, ce n’est pas une science exacte, sinon, il n’y aurait pas autant de passion autour du football. On espère l’être juste un peu plus que les Uruguayens.

Demain, vous foulerez la pelouse du Cape Town Stadium sans l’avoir reconnue ce jeudi. N’est-ce pas un problème ?

R.D. : Pour moi, non. Mais faut demander aux joueurs. Un terrain, c’est toujours pareil. L’herbe est verte, les lignes sont au même endroit. C’est un rectangle vert avec onze joueurs contre onze joueurs. A Hong-Kong comme ailleurs. C’est la préparation et le mental qui comptent.

La causerie de vendredi sera-t-elle particulière ? C’est le point de départ du Mondial…

R.D. : Je ne suis même pas sûr d’en faire une demain. Depuis le 18 mai, je répète la même chose. Des jours, je me demande s’il est nécessaire toujours de répéter la même chose, sinon pour justifier mon poste. Ils savent ce qu’ils ont à faire.

Quel serait le résultat idéal face à l’Uruguay ?

R.D. : Des équipes perdent le premier match et se qualifient. D’autres non. Il n’y a pas de vérité. Tout peut arriver. Le premier match n’est de toute manière pas décisif car il y en a deux derrière. Le deuxième, un peu plus. Le troisième, je ne vous raconte pas…

L’Uruguay est une équipe susceptible de vous poser des problèmes. Elle joue à trois défenseurs centraux, ce n’est pas fréquent…

R.D. : Oui, mais elle est capable de jouer autrement. Ils annoncent un système avec trois centraux… On a joué comme ça lors de mon premier match en tant que sélectionneur. C’est un système connu.

Un jour, vous avez expliqué que vous étiez comme une grenouille. Si l’eau chauffe petit à petit, elle résiste de plus en plus à la pression. Où en êtes-vous là niveau température ?

R. D. : J’avais dit une connerie pareille. Par rapport à la pression. Petit à petit, la pression monte. Mon seuil de résistance va jusqu’au 11 juillet… Après, je brûle.

Maxime DUPUIS (au Cap) / Eurosport

http://fr.sports.yahoo.com/10062010/70/coupe-du-monde-2010-domenech-pas-une-science-exacte.html

18 mai, 2010

FEMME ACTUELLE A PUBLIE UNE HORS SERIE HISTORIQUE BLACK BEAUTY C’EST UN DELICE CHAPEAU

blackbeautyhorsseriefemmeactuelleimg00089201005181531.jpg

 

Quand Femme Actuelle fait un Hors Série spécial “Black Beauty”….

 

FEMME ACTUELLE A PUBLIE UNE HORS SERIE HISTORIQUE BLACK BEAUTY C'EST UN DELICE CHAPEAU dans ACTU GENERALE IMG00089-20100518-1531

5 mai, 2010

COMMERATION DE LA DEPORTATION DES FILLES ET FILS D’AFRICAINS Lundi 10 Mai 2010 A 17 H00 Place de La Nation

Classé dans : ACTU GENERALE,AFRIQUE DU SUD APARTHEID,AFRIQUE ET DIASPORA,AMERIQUE DU SUD CARAÏBES,AUTRES REPORTAGES,BLACK LIBERTY,BLACK USA LA LIBERTE,BLACK W Beauty,CENTRAFRIQUE,CHANSON D'EGLISE/,CIVILISATIONS AFRICAINES,COLONISATION ET DECOLONISATION,COMITE FRANCAIS DE SOUTIEN A B.OBAMA,COMMUNAUTARISME ET ANTICOMMUNAUTARISME,CULTURE NOIRE /POESIES/CONTES/TRADITIONS COUTUMES,DIFFERENTES OFFRES INCLUS OFFRE D'EMPLOIS,DISCRIMINATION A L'EGARD DES NOIRS,DROIT ET MILITANTISME,DROIT INTERNATIONAL DES DROITS DE L'HOMME,DROITS SOCIAL/DROITS DIVERS,ESCLAVAGE,ESCROQUERIE par mail,FAMILIAL ET PRIVE MON HISTOIRE:ROMAN,FAUSSES PROPOSITIONS,FEMMES NOIRES ET FEMMES DU MONDE,FRANCE Mondaine,FREIN AU DEVELOPPEMENT : LA FACE CORROMPUE DE L'AFRIQUE,GEOPOLITIQUE,histoires souvenirs,HOMME NOIRE DANS L'HISTOIRE,J'ESSAIE DE POETISER OU JE PROSE,LA GRANDE FRATERNITE : L'IDEALE,LES CONCEPTS DECRIVANT LA FACE INHUMAINE DE L'HOMME,livres auteurs africains et autres,MAGAZINES NOIRES/ BLACKS,MES MUSIQUES ELUES,METISSAGE /melange/multiculturel,MICHAEL JACKSON HOMMAGE,NOIR OU BLACK MAIS ILLUSTRE,NOIRS/BLACK INVENTEURS,NOUVEAU TALENT DE LA CHANSON AFRICAINE ET AUTRES A DEC,PANAFRICANISME,PARCOURS/REUSSITE/MUSIQUE/CINEMA/SPORT/PROFESSION,PERSPECTIVE DE DEVELOPPEMENT,POLITIQUE,PRESENTATION,RACISME ET ANTIRACISME CONTEMPORAIN,SANTE,SOCIETE ET DIVERS,SPORT,TECHNOLOGIES,THEORIE DANS DIFFERENTES DISCIPLINES,TOUCHE PAS A MON ADN (CHARLIE HEBDO / SOS RACISME),USA ELECTIONS ET POLITIQUE ET AUTRES SUJETS,VIOLENCE ET SOUVENIRS QUELLE PERSPECTIVE? — tebawalito @ 13:54

COMMERATION DE LA DEPORTATION DES FILLES ET FILS D’AFRICAINS ET DE LEUR MISE EN EXCLAVAGE

Lundi 10 Mai 2010

 

 

 17 H00

 

 

Rassemblons nous à la  Place de La Nation   En mémoire de nos ancêtres, comme chaque année

 

 

 Pour exiger Réparations de ce crime contre l’Humanité
Pour que les descendants des victimes prennent
pleine part à la rédaction des manuels scolaires portant sur la traite négrière transatlantique
Pour que les
archives relatives à cette période tragique, soient enfin accessibles.

 

 

«Un peuple Digne, ne peut exister sans Mémoire»

 

 

 à la Place de la Nation

Le 10 Mai 2010 à 17h00

 

Avec la participation de la   MNH COFFAD, SHOMARI, TROPIQUESFM  

Contacts   Tél : 06 22 24 90 65                      Email : frcarpentier2000@yahoo.fr 
 Site :  www.esclavage-colonisation.skyrock.com
Pétition pour obtenir Réparations de ce Crime contre l’Humanité cliquer ici  http://www.lapetition.be/petition.php?petid=7036

 

 

 

 

 

 

 

4 mai, 2010

Femme du monde : Je souhaite que justice soit faite [ Eunice Barber]LE 4 MAI 2010 TRIBUNAL DE BOBIGNY

eunicebarber.bmpJe souhaite que justice soit faite 

Bonjour à tous,Le 4 mai 2010, la cour d’appel de Paris devra juger à nouveau mon affaire concernant les intérêts civils accordés aux policiers dans ce dossier. Malgrés la condamnation injuste intervenue à mon encontre, un des policiers a considéré qu’il n’a pas obtenu une réparation suffisante du préjudice qu’il aurait subit à la suite de l’intervention violente dont j’ai été la victime.Alors même que mon combat judiciaire continue pour prouver que les versions policières ayant entraîné ma condamnation sont fausses, cette démande manifeste l’acharnement policier à mon encontre. Je souhaite que justice soit faite.Merci à vous pour vos différents témoignages de soutien.

Eunice Barber

NB : Le procès se déroulera  au tribunal de Bobigny à 13h30.

Biographie de Eunice Barber

Classée parmi les 10 meilleures heptathloniennes de l’histoireCinq médailles mondialesTroisième athlète féminine la plus médaillée de l’histoire

Mon enfance…

Je suis née le 17 novembre 1974 à Freetown, sous le signe du scorpion. Je suis la deuxième fille de mes parents, mais j’ai des demi-frères et demi-sœurs du côté de mon papa. J’ai grandi avec Margret ma maman (secrétaire du stade de Freetown) et Emilia ma sœur.

C’est ma mère qui nous a principalement élevée. Elle nous a donné toutes les bases et les valeurs de la vie. Mon père, un homme très strict, m’a enseigné la rigueur et le respect. Très absent, il m’a manqué au quotidien. Je suis très proche d’Emilia ma grande sœur. On a grandi ensemble et on a seulement 2 ans d’écart. Elle a toujours été une sorte de sécurité, quelqu’un sur qui je peux compter et à qui je peux complètement me livrer.

Elle vit à Londres et s’occupe de ses 3 enfants que j’adore. J’essaye de leur assurer tout ce qu’on n’a pas eu, tout en rectifiant les erreurs qu’ont faites nos parents avec nous. J’essaye aussi de leur inculquer le respect et la volonté de se battre pour avancer dans la vie, en ne comptant que sur soi.

Ma rencontre avec le sport…

J’ai eu la chance de grandir en Sierra Leone, un pays d’Afrique anglophone où le sport est très présent dés le plus jeune age.  À l’école, j’étais plus branchée par les activités artistiques et sportives plutôt que par les matières classiques. Quand j’avais 11 ans, on a fait un relais avec une autre école. On était dernier, mais j’ai remonté l’équipe à la troisième place. Ça m’a marqué parce que pour la première fois on me remarquait.

Vers 12 ans à l’école secondaire j’étais toute mince, alors on m’a mise dans l’équipe qui était toujours dernière. Mais j’ai passé toutes les épreuves et je l’ai faite gagner. J’ai aussi fait gagner mon école contre les autres écoles !

Après les cours (1988), je faisais partie du club de sports de l’alliance française et c’est là que Dominique Dufour m’a remarquée. C’est la première personne qui m’a fait prendre conscience de mon potentiel et de mon talent car je ne me rendais pas compte de ce que le sport représentait en Europe. Je ne connaissais même pas les J.O. !

À partir de là, il m’a entraînée avec Brian Canto. Il m’a appris la rigueur, la ponctualité, et il nous a emmené en Haute Savoie à Albertville (2 semaines). J’ai découvert la neige et le froid. Je suis passée par Paris pour la première fois, j’ai trouvé ça magnifique, mais sans m’extasier, car je n’avais aucune idée de mon futur.

Mon départ pour la France…

De retour en Afrique, Dominique a cherché un club français pour m’accueillir et m’a trouvé un stage à Pierre-Bénite près de Lyon.

Je ne parlais pas français, mais je voulais aller jusqu’au bout. Et même si j’avais un peu peur, je pensais aux paroles de ma mère qui me disait : “ Tu tentes et si ça ne va pas, tu reviens. Tu as toujours ta place à la maison ! ”.

Là-bas je me suis entraînée et j’ai passé ma première épreuve d’heptathlon où malheureusement je me suis fait une entorse. Alors je suis rentrée en pleurant (17 ans). Mais Dominique m’a donné une autre chance en me trouvant un club à Reims (1993). Il a obtenu une bourse pour que je fasse un stage et participe aux J.O. à Albertville. Raymond Villain m’a pris en charge et il a fallu que j’aille à l’école. C’était difficile de m’adapter au système français, car ça ne me laissait pas assez de temps pour m’entraîner. Je suis alors allée voir le directeur pour quitter l’école. J’ai fait le Gréta où j’apprenais la compta, l’informatique tout en gardant un maximum de temps pour le sport.

C’est à ce moment que tout s’est accéléré pour moi. J’ai demandé de l’argent à mon club et je suis allée acheter plein de livres pour apprendre le Français toute seule. J’ai beaucoup regardé la télé. Je notais tout sur des cahiers et j’ai appris le Français comme ça.

J’ai vécu dans une petite piaule au CREPS de Reims, puis dans un petit appartement dans la zup de la croix rouge avec un autre expatrié.

2 ans après moi, ma sœur et venue s’installer à Londres et qu’elle soit là m’a beaucoup aidé.

Mes débuts difficiles…

Cette période était un passage dans ma vie, difficile soit, mais surtout à cause de la langue, de la culture, et de la distance qui me séparait de chez moi. Mais j’ai la chance de savoir m’adapter et de ne pas baisser les bras.

Ma famille mettait beaucoup d’espoirs en moi et je ne voulais pas les décevoir. Je m’étais fixée des challenges personnels. J’avais la volonté, la patience et la passion.

Le plus dur était de rester en pension les week-ends, les vacances et les fêtes, et de voir les copines partir. Je ne cherchais pas à ce qu’on m’invite, mais je me sentais très seule…

En 99 je suis partie pour Paris…

La nationalité française…

En 1998 le club de Reims m’a proposé la nationalité française. L’Afrique n’était pas assez organisée et il fallait que je pense à moi. Je me suis dit que j’aurais de meilleurs moyens pour pratiquer ma discipline.

Là-bas il y avait la guerre et j’ai vraiment eu la chance de partir à temps. Mais quand je voyais les émissions c’etait terrible. J’avais peur pour ma famille et le pays. Déjà qu’on le gérait mal socialement et économiquement, avec la guerre, cela devenait encore plus dramatique.

Je savais qu’il fallait que je m’accroche ailleurs pour être positive. Il fallait que je saisisse ma chance. Tres jeune, à chaque fois que quelque chose se présentait, je réfléchissais et je ne prenais rien à la légère car je me comparais aux gens à qui on n’a jamais rien proposé.

En 1996, après les J.O. d’Atlanta, l’Amérique m’avait proposé de m’installer à Atlanta. Mais par fidélité, j’ai choisi la France. Le fait de m’accueillir depuis 5 ans, d’être bien intégrée, était très important. J’étais déjà adoptée grace au sport et les gens ont été très accueillants…

J’ai beaucoup voyagé et la France reste pour moi le plus beau pays.

En 1999 j’ai eu la nationalité française. Je m’entraînais avec Claude Monot à l’Insep.

2 mois avant d’obtenir la nationalité Française j’ai eu la Médaille d’or aux championnats du monde. C’était le bonheur…

L’année suivante je me blesse et on ne m’accepte plus !

À partir de ce moment-là, j’ai vécu la vie classique d’un athlète, avec les avions, les déplacements, les entraînements les compétitions…

Ma personnalité…

Je suis ouverte. Je n’ai pas de double personnalité, mais j’ai un monde à moi, un jardin secret, un côté plus exubérant que l’autre. Mais c’est le côté humain qui me domine. Je suis sensible, intuitive, volontaire, sociable, souriante, positive, impatiente, avec en plus un petit coté rebelle … J’aime l’affection, la sincérité, la douceur et tout ce qui touche au bonheur…

Femme du monde

J’aimerais créer ma fondation, mais administrativement c’est très compliqué en France, alors j’avance plus vite aux Etats unis. Mais quand ce sera fait, je créerai une antenne en France.

Bien sûr je ne vais pas changer le monde, mais je voudrais faire évoluer certaines mentalités et surtout donner une chance à des gens qui n’en ont pas.

J’ai envie de donner la possibilité à des jeunes de réaliser leur rêve, que ce soit dans le sport, les études, l’art. J’ai envie de les promouvoir, de leur donner les moyens de s’exprimer dans leur passion, comme on m’en a donné à moi. Je ne peux pas rester insensible à quelqu’un qui est motivé, quelles que soient ses origines. Je n’ai pas de couleur dans mon cœur, alors cette fondation visera tous ceux qui ont besoin d’un coup de pouce. D’ailleurs moi, c’est un blanc qui m’a aidé et ça je ne l’oublie pas !

 

Femme du monde

PARIS 5 MAI AU 9 MAI STAND FOIRE DE PARIS PORTE DE VERSAILLES [WWW.SADIO-BEE.COM]

PARIS 5 MAI AU 9 MAI STAND FOIRE DE PARIS PORTE DE VERSAILLES, PAVILLON 4, STAND A -65. VENDREDI 7 MAI 2010 NOCTURNES JUSQU’A 23 HEURES

VOUS POURREZ DECOUVRIR LES NOUVELLES COLLECTIONS PRETE A PORTER AVEC PLEINS DE NOUVEAUX MODELES MIX TISSAGE

LES CLIENTS MUNIS DE FLYERS SADIO BEE AURONT UNE REDUCTION DE 10% SUR TOUS LEURS ACHATS

 SADIO BEE

WWW.SADIO-BEE.COM

22 février, 2010

Obama, la fin du début [lexpress.fr]

cristophebarbierlexpress.jpgObama, la fin du début

Par Christophe Barbier, publié le 19/08/2009 11:57 – mis à jour le 19/08/2009 13:00

Tel s’en frotte les mains, qui aime plus que tout qu’on brûle aujourd’hui les idoles adorées hier. Tel s’en inquiète avec sincérité, qui voit s’étioler l’espérance d’un monde plus juste. Après deux cents jours de pouvoir, Barack Obama connaît le premier trou d’air de son mandat : trop loin de son élection pour y trouver encore quelque élan, trop loin des premiers résultats de sa politique pour se flatter d’un bilan, il traverse le no man’s land de la politique. Les peuples sont obligés d’attendre, les dirigeants de persévérer ; ceux-là se demandent s’ils ne se trompent pas, ceux-ci s’ils ne se sont pas trompés.

Cette fin d’état de grâce a des vertus. Aux Etats-Unis comme en France, elle met un terme au simple pouvoir du verbe, à la phase tribunitienne et télévisée d’un mandat ; elle appelle l’action et s’impatiente de ses effets concrets. Par son vent d’amertume, corrosif, elle distingue aussi les vrais courageux des simples flamboyants, les hommes d’Etat des hommes d’estrade. N’en déplaise aux Cassandre, Barack Obama est de la trempe des endurants et son succès déjà bien engagé. La passe actuelle n’est pas, pour lui, le début de la fin, mais la fin du début.

Si le plan de relance américain bute, comme les efforts européens, sur la cupidité ontologique des établissements financiers, si le lobby des assureurs tente d’ensabler la réforme de la santé et si des « kafkaïsmes » juridiques compliquent la fermeture de Guantanamo, l’essentiel est à l’oeuvre : une ère nouvelle, un cap inédit, les premières syllabes du xxie siècle, tel que les hommes le définiront pour l’Histoire.

Ainsi, chapitre crucial pour les autres démocraties, l’ordre mondial qu’a esquissé Barack Obama ne peut que réjouir les humanistes. Son discours du Caire à l’intention du monde musulman, sa fermeté éclairée à l’égard d’Israël, sa générosité sans béatitude envers l’Afrique, véritable pacte post-compassionnel : les pistes sont ouvertes vers la modernité ; que l’humanité s’y engage ! L’Amérique, avec ce président, n’est pas seulement redevenue sympathique, elle est à nouveau dans le juste. Cela différencie Obama de Bush et de ses illuminations martiales ; cela le distingue aussi de Kennedy, à la géopolitique contrastée. Certes, la realpolitik baigne le dialogue avec la Chine ou le face-à-face avec la Russie, mais c’est parce que le président américain incarne les Etats-Unis qu’il nous faut dans le monde tel qu’il est.

Il y a en France un courant antiaméricain profond, au souhait pérenne de « fin de l’empire » : il oublie, ou ne sait que trop, que c’est la barbarie, non les Lumières, qui suivrait une telle chute. Et puis il y a une tendance, plus récente, qui se délecte des soupirs du « nous nous sommes tant aimés », qui aime être déçue par les Etats-Unis pour s’adonner au nihilisme nostalgique des désespérés contemporains. Ces Français-là voudraient qu’Obama échouât, pour glisser entre deux sanglots qu’ils l’avaient bien dit. C’est ce choeur de pleureuses qui mugit dans la torpeur d’août. L’époque mérite des sirènes plus gracieuses.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/obama-la-fin-du-debut_781127.html

123456...15
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...