TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

12 novembre, 2012

Ellen Johnson-Sirleaf : « Nous ne pouvons attendre d’Obama qu’il agisse à notre place »

Ellen Johnson-Sirleaf : « Nous ne pouvons attendre d’Obama qu’il agisse à notre place »

09/11/2012 à 17h:44 Par Pierre Boisselet
Ellen Johnson-Sirleaf, présidente du Liberia.Ellen Johnson-Sirleaf, présidente du Liberia. © AFP

La présidente du Liberia, a effectué sa première visite officielle en France, sous le mandat de François Hollande, le mercredi 7 novembre. À cette occasion, Ellen Johnson-Sirleaf a accordé un entretien à « Jeune Afrique » au cours duquel elle a commenté la victoire de Barack Obama à la présidentielle américaine.

« Sa réélection me comble. Barack Obama a déjà incarné une transformation radicale de la politique américaine lorsqu’il a été élu pour la première fois. Le fait que le peuple américain lui ait renouvelé sa confiance signifie que la discrimination qui a longtemps sévi aux États-Unis est bel et bien morte. Nous en sommes d’autant plus heureux qu’une relation très forte et très ancienne lie le Liberia aux États-Unis, même si elle est, je l’avoue, tout à fait bipartisane : les républicains ont tout autant soutenu notre pays que les démocrates.

Nous attendons du président Obama qu’il s’attelle désormais aux problèmes qu’il n’a pu régler au cours de son premier mandat en raison de la situation très difficile dont il avait hérité, et qu’il mène à bien les changements qu’il a commencé à introduire dans son pays.

Une relation très forte et très ancienne lie le Liberia aux États-Unis.

Beaucoup prétendent qu’il n’a pas eu de « politique africaine ». N’oublions pas cependant que, lorsqu’il s’est rendu à Accra, en juillet 2009, il en a donné les grandes lignes, affirmant qu’il voulait encourager les pays qui s’engagent sur la voie de la démocratie et de la bonne gouvernance. Il a désormais toute latitude pour mettre en œuvre cette politique et distinguer les États qui ont progressé en respectant ces principes.

N’oublions pas non plus qu’il a maintenu et soutenu plusieurs programmes en faveur de l’Afrique lancés par George W. Bush (le fonds de développement Millenium Challenge Account, l’Agoa…). Il en a aussi créé de nouveaux, comme Feed the Future : de nombreux pays du continent en bénéficient, et se rapprochent de l’autosuffisance alimentaire.

Cela dit, Barack Obama devait s’occuper des problèmes des États-Unis en priorité. C’était son devoir, et je crois qu’il a fait de son mieux. L’Afrique est de la responsabilité des Africains. Nos partenaires peuvent bien sûr nous aider, mais nous ne pouvons pas attendre du président Obama – ou de tout autre président – qu’il agisse à notre place. »

___

Propos recueillis par Pierre Boisselet (@PierreBoisselet)

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Ellen Johnson-Sirleaf : « Nous ne pouvons attendre d’Obama qu’il agisse à notre place » | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121109170530/

Paris : faux policier et plombier dérobent pour 50 000 € de bijoux

Classé dans : ACTU GENERALE,SOCIETE ET DIVERS,TECHNOLOGIES — tebawalito @ 0:33

Paris : faux policier et plombier dérobent pour 50 000 € de bijoux

Stéphane Sellami | Publié le 09.11.2012, 09h34 | Mise à jour : 09h54

Photo d'illustration

Photo d’illustration | DR

Zoom

Ce jeudi, deux hommes se faisant passer pour un plombier et un policier sont parvenus à s’emparer de nombreux bijoux au domicile d’une retraitée dans le XIVe arrondissement à Paris. Les faits se sont déroulés entre 15 h 30 et 16 heures. La victime, âgée de 74 ans, venait de rentrer à son domicile lorsqu’un homme s’est présenté à sa porte.

«Cet inconnu lui a alors indiqué qu’il était plombier et qu’il venait pour vérifier l’origine d’une fuite dans son immeuble, relate une source proche de l’affaire. Il a rapidement fait le tour de l’habitation avant de ressortir». Quelques minutes plus tard, c’est un policier qui sonne à la porte de la septuagénaire. L’homme prétend qu’il vient d’interpeller un cambrioleur se faisant passer pour un plombier. Le piège se referme sur la victime. Cette dernière, désemparée, montre, tour à tour, les endroits où elle entrepose ses bijoux afin de vérifier que rien ne lui a été volé. «Le faux policier a alors détourné son attention pour s’emparer de ses précieux bijoux en or, avant de prendre la fuite, poursuit la même source. Ce type de vol par ruse est archi-connu depuis des années mais beaucoup de retraités se font encore régulièrement piéger». L’enquête a été confiée aux fonctionnaires du 3ème district de police judiciaire (DPJ).

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-faux-policier-et-plombier-derobent-pour-50-000-eur-de-bijoux-09-11-2012-2306381.php

 

LeParisien.fr

Fashion Rio revive tabu do racismo

Au cri de «Nous sommes un pays de Noirs !», les militants de l’ONG Educafro ont réclamé plus d’espace sur le marché du travail dans ce pays de 194 millions d’habitants dont 52% sont noirs ou métis, mais restent nettement défavorisés par rapport aux Blancs.

«La question du racisme est taboue au Brésil. On profite de cet instant de visibilité pour parler de ce thème très important et montrer qu’être brésilien c’est ce mélange de races. Les Noirs doivent obtenir plus d’espace dans la mode», souligne la styliste Anne Gaul.

L’organisateur des semaines de la mode à Rio et Sao Paulo, Paulo Borges, minimise le problème : «Le choix appartient toujours au créateur, à celui qui est responsable de la collection. On voit qu’il y a des stylistes qui font défiler beaucoup de mannequins noirs, d’autres le font moins. Ainsi les choses s’équilibrent», affirme-t-il.

Pourtant, beaucoup se plaignent de n’être appelés que lorsque le thème du défilé est «ethnique».

Mara Jay, 21 ans, tente de justifier la faible présence de Noires sur les podiums : «Les Noires brésiliennes ont peut-être trop de formes», dit-telle.

«Quand un Noir défile, c’est pour marquer la différence. Je crois que nous sommes peu à défiler car généralement les Blancs ont des profils similaires et les Noirs non. Chaque Noir a une beauté différente, certains sont plus exotiques, d’autres moins», ajoute-t-elle avant de confier qu’elle va tenter une carrière internationale car «à l’étranger il y a plus de modèles noirs, c’est moins fermé qu’ici».

Coiffure afro, Rafaella Lemes, 20 ans, vient de débuter : «Je pense qu’on va finir par avoir des quotas dans le monde de la mode. Je suis contente pour ceux qui y sont déjà entrés mais ce serait drôlement bien d’avoir un défilé qu’avec des Noirs, cela aurait beaucoup d’impact».

Pour la première fois en juin 2009, la Sao Paulo Fashion Week s’était vu, sous la pression des mouvements noirs, imposer un quota d’au moins 10% de mannequins descendants d’Africains, mais en 2010, «un procureur conservateur n’a pas maintenu les quotas», a déclaré à l’AFP Frère David Santos, un religieux franciscain qui dirige Educafro qui lutte pour faciliter l’accès des Noirs et des Indiens au marché du travail.

Depuis, selon lui, Educafro «discute avec le défenseur public du gouvernement fédéral d’un moyen de garantir ces quotas dans la mode dans tout le Brésil».

Après 13 ans de débats, la présidente du Brésil Dilma Rousseff a promulgué fin août une loi controversée de quotas pour les Noirs et les Indiens dans les universités publiques.http://www.youtube.com/watch?v=NtnDR1QGwXk&feature=player_embedded

Image de prévisualisation YouTube

Centrafrique: un fils du président en garde à vue sur ordre du chef de l’Etat

Classé dans : CENTRAFRIQUE — tebawalito @ 0:12
Dimanche 11 novembre 2012

 

 

Yangou dans JA

 

Samedi, 10 Novembre 2012 11:09 AEM – AFP

 

BANGUI, République centrafricaine – Le capitaine Kévin Bozizé, l’un des fils du président centrafricain François Bozizé, a été placé en garde à vue le 6 novembre à Bangui pour n’avoir pas honoré des notes d’hôtel, a appris l’AFP de source de la gendarmerie samedi.

 

Selon la source, « le capitaine Kévin Bozizé est arrêté à la SRI (section recherche et investigation de la gendarmerie) en ce moment sur ordre du chef de l’Etat. Il a passé quelques jours à l’hôtel Ledger Plazza, et n’a pas honoré les notes de chambre, de repas et bien d’autres services. On estime le montant de ces notes à près de 8 millions FCFA (environ 12.000 euros) ».

 

« Quand la directrice de l’hôtel a demandé le règlement de ces notes, celui-ci a refusé de les honorer. Mis au courant, son père l’a fait venir et devant la directrice, il a reconnu son passage à l’hôtel et affirmé avoir réglé toutes ses factures. Tous deux ont été arrêtés à la SRI, mais après vérification, la directrice a été remise en liberté », a ajouté la source.

 

Selon elle, « le chef de l’Etat s’est rendu compte ensuite que d’autres personnalités et surtout des officiers de l’armée se trouvaient dans la même situation. Il leur a demandé de régler leurs factures dans l’immédiat sous peine de poursuites judiciaires ».

 

 

 

NDLR : A quoi jouent Bozizé et ses enfants réels ou adoptés ?

Le Pr Gaston Nguérékata écrit à Barack Obama pour le féliciter

Vendredi 9 novembre 2012

 

 

lettre-de-felicitations-de-Nguerekata-a-Obama.JPGlettre-de-felicitations-de-Nguerekata-a-Obama-2-.JPG

 

 

Pr-Nguerekata-en-toge.JPG

 

Pr. et Doyen Intérimaire Gaston N’Guérékata avec le Gouverneur de l’Etat du Maryland Martin O’Malley et Dr. Danette G. Howard, Ministre de l’Enseignement Supérieur du Maryland à leur droite lors d’un cérémonie académique à Morgan State University le 8 Novembre 2012.

 http://centrafrique-presse.over-blog.com/article-le-pr-gaston-nguerekata-ecrit-a-barack-obama-pour-le-feliciter-112280010.html?fb_action_ids=466197880085910&fb_action_types=og.likes&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582

8 novembre, 2012

DOSSIER : Élections USA 2012 La vibrante déclaration d’amour de Barack à Michelle

DOSSIER : Élections USA 2012

La vibrante déclaration d’amour de Barack à Michelle

Mis en ligne le 07 novembre 2012 à 08h34, mis à jour le 07 novembre 2012 à 19h50

Lors de son discours de victoire mardi soir, Barack Obama a rendu un hommage appuyé à sa femme depuis 20 ans Michelle Obama. La First Lady a joué un rôle majeur dans sa réélection. « Michelle, je ne t’ai jamais autant aimée »DOSSIER : Élections USA 2012 La vibrante déclaration d'amour de Barack à Michelle dans ACTU GENERALE barack-obama-michelle-obama-10801123ccuxi2-300x130barack-obama-twitter-10801088jvyvc2-300x130 dans AFRIQUE DU SUD APARTHEID 

A lire >Barack et Michelle Obama s’enlaçant : la photo la plus « likée » de tous les temps

« Je ne serais pas ici sans cette femme qui m’a permis de l’épouser il y a 20 ans. Je voudrais le dire publiquement : ‘Michelle’, je ne t’ai jamais autant aimée. Je n’ai jamais été aussi fière de toi de voir le reste des Etats-Unis tomber amoureux de toi comme je l’ai été et comme je le suis ». La vibrante déclaration d’amour devant des millions de personnes est de Barack Obama. Et « Michelle », c’est évidemment la First Lady qui restera donc à La Maison Blanche quatre ans de plus. Cette déclaration publique elle la méritait presque tant elle a joué un rôle majeur dans la réélection ce mardi de son président de mari pour un second mandat.

Lors de ces cinq derniers mois, Michelle Obama n’a pas fait moins de 95 déplacements. Elle y évoquait son mari qui a besoin de « quatre ans de plus », des valeurs ou des difficultés de la vie quotidienne.  Le circuit électoral la réclame car elle est populaire. Très populaire. Sa cote de popularité dépasse d’ailleurs de 13 points celle de Barack Obama, avec 69% d’opinions favorables, selon un sondage Washington Post-ABC réalisé du 4 au 7 octobre. Elle est « la femme la plus populaire du pays, une icône de la mode et une enthousiaste de la nutrition. La plus vive critique lancée contre elle est d’être parfois qualifiée de nounou nationale », estimait Howard Kurtz, de Newsweek, après le discours de Michelle Obama devant la convention démocrate.

Efficace et chaleureuse

FLOTUS (First Lady Of The United States) ne passe pas inaperçue. Par sa taille d’abord, très grande: 1,80 m, presque autant que son mari (1,85 m). Et par sa personnalité et son charisme certains: chaleureuse, souriante, aimant plaisanter et vous prendre dans ses bras pour un « hug » si américain. Elle a su aussi « être efficace en se servant de sa place, de la portée de ses paroles, pour tenter de faire la différence dans les secteurs qu’elle a investis », explique à l’AFP Anita McBride, ex-secrétaire générale de Laura Bush, épouse de George W. Bush, qui enseigne à l’American University de Washington.

Depuis début 2010, la Première dame est la championne de la lutte contre l’obésité infantile avec son mouvement Let’s Move (Bougeons), multipliant les apparitions à la télévision, dans lesquelles elle n’hésite pas à faire du « hula hoop » ou des pompes. Pour promouvoir une nourriture saine dans le pays du hamburger, elle a créé un jardin bio à la Maison Blanche où elle invite les écoliers, servant ses légumes « du jardin » aux chefs d’Etat qui passent.

La comparaison avec Jackie Kennedy

Avec Jill Biden, l’épouse du vice-président Joe Biden, elle dirige une association qui vient en aide aux familles des anciens combattants. Et comme elle le dit elle-même, elle est surtout la « Maman-en-chef » -par référence au commandant-en-chef des armées qu’est le président américain- de ses deux filles, Malia, 14 ans, et Sasha, 11 ans.

Michelle née Robinson le 17 janvier 1964, arrière-arrière-petite fille d’esclave et fille de petits employés de Chicago, a aussi été une brillante avocate passée par Princeton et Harvard avant d’épouser, il y a 20 ans, Barack Obama. Accusée en début de mandat de se mêler des affaires de la présidence, ce dont elle s’est défendue, Michelle Obama est aussi comparée à Jackie Kennedy, pour le chic de ses toilettes. (Voir aussi : Michelle Obama et Ann Romney, leur style comparé)

Dans son discours reconnaissant la victoire de Barack Obama, le Républicain Mitt Romney a lui aussi remercié son épouse Ann,  »l’amour de ma vie ». « Elle aurait fait une Première dame merveilleuse », a dit le candidat malheureux.  (Voir le discours de Mitt Romney)

http://lci.tf1.fr/elections-usa/la-vibrante-declaration-d-amour-de-barack-a-michelle-7636862.html

7 novembre, 2012

DOSSIER : Élections USA 2012 Barack Obama : mais qui est donc « Mister Cool » ? TF1/LCI

DOSSIER : Élections USA 2012 Barack Obama : mais qui est donc couple-obama-et-couple-biden-victoire-election-us-10801118dqmkq1-300x130 2012 dans AFRIQUE DU SUD APARTHEID

obama-10801111dvtwh1-300x130 barack dans AFRIQUE ET DIASPORAromney-discours-defaite-10801102nuaox1-300x130 barack obama election cool dans AMERIQUE DU SUD CARAÏBESelection-us-times-square-obama-romney-10801192tfqrz1-300x130 cool dans AUTRES REPORTAGES

barack-obama-michelle-obama-10801123ccuxi2-300x130 election dans BLACK LIBERTYbarack-obama-twitter-10801088jvyvc2-300x130 obama dans BLACK USA LA LIBERTEromney-ryan-discours-defaite-election-americaine-10801112murst1-300x130 dans CENTRAFRIQUE

couple-obama-et-couple-biden-victoire-election-us-10801118dqmkq2-300x130 dans GEOPOLITIQUEchicago-annonce-victoire-obama-election-us-10801095ziahx2-300x130 dans METISSAGE /melange/multiculturel

DOSSIER : Élections USA 2012

Barack Obama : mais qui est donc « Mister Cool » ?

PORTRAIT – Personnage assez secret malgré sa décontraction apparente. Rigoureux, méthodique et sûr de lui. Compétiteur, basketteur et golfeur accompli. Père et mari déclarant sa flamme devant des millions de personnes. Voici les faces moins connues du président américain.

On le surnommé « Mister Cool ». Car il ne perd jamais son sang froid. Du moins en public… Le 44e président des Etats-Unis et premier Noir à la tête de la première puissance mondiale a conforté mardi encore davantage sa place dans l’Histoire en étant réélu pour un second mandat. S’il est probablement l’homme le plus photographié au monde -du moins celui dont la photo est désormais la plus populaire sur les réseaux sociaux (lire notre article >Barack et Michelle Obama s’enlaçant : la photo la plus « likée » de tous les temps), Barack Obama est un personnage assez secret derrière un large sourire et des manières détendues faisant oublier qu’il est un homme politique.

Ceux qui en parlent le mieux sont donc ceux qui l’ont côtoyé à la Maison Blanche. A l’image de Greg Craig, ancien conseiller de Barack Obama, que TF1 est allé interroger. « Obama est méticuleux, discipliné, stratégique et surtout extrêmement exigeant avec ses conseillers. Il déteste le travail bâclé. Quand il n’a pas ce qu’il veut, il ne hurle pas ni ne fait la leçon, il dit juste ‘je suis un peu déçu’, mais au fond de lui il est furieux », raconte-t-il, décrivant une véritable machine intellectuelle, un homme rigoureux, méthodique  et sûr de lui.

Du sport et des séries TV

D’ailleurs, relate Greg Craig, même « sur un terrain de basket », le président américain « qui aime la compétition et déteste perdre », « on a l’impression qu’il joue une finale de NBA ! En politique, c’est pareil. Il ne lâche rien et continue jusqu’à ce qu’il gagne ». Autre sport auquel il s’adonne, le golf. On le voit aussi boire de la bière et promener son chien, et il met un point d’honneur, dit-il, à interrompre sa journée de travail pour aller dîner avec sa famille, sa femme Michelle et ses filles Malia, 14 ans, et Sasha, 11 ans, qui sont « comme une ancre pour lui », selon Greg Craig.

Au point qu’il a déclaré sa flamme à la First Lady mardi lors de son discours de victoire. « Je ne serais pas ici sans cette femme qui m’a permis de l’épouser il y a 20 ans. Je voudrais le dire publiquement : ‘Michelle, je ne t’ai jamais autant aimée. Je n’ai jamais été aussi fière de toi de voir le reste des Etats-Unis tomber amoureux de toi comme je l’ai été et comme je le suis’ », a-t-il lancé devant des millions de personnes (Lire notre article >La vibrante déclaration d’amour de Barack à Michelle).

Côté détente hors sport, le président dit apprécier « Homeland », « Boardwalk Empire », « Modern Family », comme il l’a raconté le mois dernier à TV Guide, aimer Lawrence d’ArabieCasablancaet Le Parrain…  mais seulement le 1 et le 2. Enfin en matière de musique, du classique Jean-Sébastien Bach au jazzy Miles Davis en passant par Bob Dylan, Stevie Wonder et même Jay-, Barack Obama a des goûts des plus hétéroclites… comme son caractère donc.

http://lci.tf1.fr/elections-usa/barack-obama-mais-qui-est-donc-mister-cool-7642786.html

A lire aussi :

La Justice centrafricaine se donne en spectacle!

La Justice centrafricaine se donne en spectacle!

par Melissa Sonny, lundi 30 avril 2012, 14:35 ·

Voilà près d’un an que cette histoire dure.

M.Léonard Sonny a son cabinet d’audit et de conseils en centre ville, où il loue un local. Il paie ses loyers régulièrement par chèque au propriétaire, qui est une société:la société CATTIN. Monsieur CATTIN, citoyen français réside en France, et a des représentants légaux ici à Bangui qui gèrent ses biens. Le cabinet d’audit de mon père, PricewaterhouseCoopers-Centrafrique est locataire depuis 17ans.

En 2010, M.Sonny reçoit un courrier de M.Serge SINGHA BENGBA, qui prétend être le nouveau propriétaire de l’immeuble où le cabinet est locataire. Ce monsieur demande que les loyers lui soient désormais versés; évidemment sans contrat de bail!

Trouvant étrange que le propriétaire, la société CATTIN n’ait pas fait la publicité de la vente de l’immeuble, ni même informé les locataires de la vente de l’immeuble, M.Sonny contacte le propriétaire, M.CATTIN, qui répond ne jamais avoir vendu son immeuble.

 

CATTIN entreprend des poursuites judiciaires contre la personne qui a vendu l’immeuble:M.LANZOU, fonctionnaire nommé au ministère des finances en 2009. Voilà un an que le procès n’a toujours pas eu lieu, reporté à 4 reprises. Pour quelles raisons?

En 1987, la société CATTIN avait fait un prêt à la banque BCAD pour financer ses activités de café. Au milieu des années 1990, la BCAD rencontre des difficultés, et ses actionnaires décident de sa liquidation. La liquidation est clôturée en 1998. Dès lors la BCAD n’existe plus, elle ne peut donc plus exercer et ni jouir de ses droits.

La BCAD ne peut donc plus rembourser l’argent des déposants, comme elle ne peut plus réclamer ses créances. La BCAD ne peut donc plus réclamer la créance de CATTIN depuis 1998, puisqu’elle n’a plus d’existence (juridique).

 

En 2010, ce brave fonctionnaire, M.LANZOU, directeur des affaires administratives et juridiques, fraichement nommé au Ministère des finances, décide de ressusciter la banque BCAD et de recouvrer les ses créances. Or une liquidation judiciaire clôturée par ordonnance du tribunal ne peut plus être réouverte. M.LANZOU s’auto-nomme « administrateur et liquidateur » de la banque. A ce titre, il va voir des gens à qui la banque avait consenti des prêts et leur réclame de l’argent au nom de cette banque morte il y a 12ans.

Puisque la banque n’existe plus, à qui verse-t-il l’argent collecté?

 

Lors de son prêt en 1987, la société CATTIN avait hypothéqué sonimmeuble. Or avec la disparition de la banque, la dette de CATTIN s’éteind, ainsi que la garantie qu’est l’immeuble; l’hypothèque n’étant qu’une garantie en cas de non-remboursement de la dette. Mais comment peut-il y avoir garantie de non-remboursement, puisqu’il n’y a plus de dette, plus rien à rembourser?

 

M.LANZOU fait fi de ces considérations et vend l’immeuble de CATTIN au député Serge SINGHA Bengba, au nom de la BCAD.

A qui M.LANZOU a-t-il versé l’argent encaissé, puisque la banque n’existe plus? M.Lanzou vendra aussi d’autres biens immeubles de la même manière au nom de la BCAD. Il réclamera même aux locataires de lui verser directement des loyers; ce qui sera fait!

 

Depuis 3MOIS, M.Lanzou est en prison (Ngaragba) pour cette affaire.

 

Voilà que M.SINGHA et une partie du Tribunal ne veulent pas entendre raison, et prennent des décisions d’expulser le cabinet de M.SONNY, qui n’est que locataire. Pourquoi M.Singha qui a acheté un bien volé en toute connaissance de cause, ne réclame-il pas son argent à M. Lanzou?

Il y a des contestations sérieuses sur la propriété de l’immeuble, et le tribunal ne cesse de repousser le procès Cattin contre Lanzou. Le Tribunal étant trop impliqué des cette mafia, il se refuse de la juger.

 

Bien que le procès pour décider de la propriété n’ait pas encore eu lieu, des décisions d’expulsion sont prises par le même tribunal qui s’obstine à ne pas régler le problème de fond.

ll faut savoir que les décisions d’expulsion prises ne sont jamais notifiées au cabinet.Le cabinet est expulsé et ensuite reçoit des jours plus tard

la notification d’expulsion, parce qu’il va lui-même la chercher au tribunal!

Les expulsions ont également lieu sans procès verbal d’explusion!

 

Les expulsions, ce sont la garde présidentielle, les forces de police, la gendarmerie qui vient, encercler l’immeuble, bloquer la circulation, et à l’aide de délinquants, sortir le matériel: dossiers confidentiels de clients(il s’agit d’informations financières),photocopieur brisé, car balancé dans les escaliers, disques durs, écrans jetés dans la rue…

 

L’acharnement sur le cabinet de M.SONNY est dû au fait, qu’il détient des informations compromettantes, qui remet sérieusement en cause le fonctionnement de la justice centrafricaine, et d’autres professionnels tels que banquiers,notaires, domaine…

M.Singha qui a acheté un bien volé, est déjà aller l’hypothéquer à la banque contre  un crédit de 250millions Fcfa.

 

M.Singha procède à des expulsions à sa guise ( au total le cabinet a été expulsé 7fois!) des locataires et du propriétaire!

M.Singha a même fait saisir le compte bancaire de M.Sonny avec qui il n’a aucun contrat de bail!

La semaine dernière, M.Singha donne « pouvoir spécial » (sur format A4, hein!) à un agent d’exécution (même pas un avocat), maître Dameyo, pour retirer de l’argent sur le compte!

Qui est M.Singha pour prétendre prendre de l’argent sur le compte d’autrui sans aucun contrat??!

 

Beaucoup de magistrats sont mouillés, beaucoup trop de monde sont mouillés;une République malade et complètement pourrie.

 

ps: au cours de cette expulsion du jeudi 26 avril, le député Sonny M’pokomandji a été molesté, et jeté comme un sac de manioc à l’arrière d’un des pick-up de la police. Il restera 2 heures à l’OCRB (office centrafricain de répression du banditisme), sans aucune raison.

Obama réélu président des Etats-Unis

INTERNATIONAL

Obama réélu président des Etats-Unis dans ACTU GENERALE empty

Obama réélu président des Etats-Unis

Par Lucie Robequain et Virginie Robert | 07/11 | 05:11 | mis à jour à 07:52

La victoire du président sortant dans l’Etat le plus décisif, l’Ohio, lui fait dépasser la barre des 270 grands électeurs requis pour emporter la victoire. Barack Obama a lui-même revendiqué sa victoire sur Twitter. ‘Pour les Etats-Unis d’Amérique, le meilleur est encore à venir’, sont les premiers mots de la ‘saison 2′ du président.

Obama réélu président des Etats-Unis

« This happened because of you. Thank you. »

A 05H15 (heure de Paris), c’est Barack Obama lui-même qui, sur Twitter, délivre le message. Deux autres tweets et une photo suivront : « Tout ceci est arrivé grâce à vous. Merci », puis « Nous sommes tous ensemble. C’est comme ça que nous avons fait campagne et c’est ce que nous sommes. Merci. -bo », ce dernier message étant signé des initiales du vainqueur.

‘Pour les Etats-Unis d’Amérique, le meilleur est encore à venir’, a déclaré Barack Obama lors des premiers mots de sa ‘saison 2′.

Après un peu d’attente, vers 7H, heure française, Mitt Romney avait reconnu sa défaite, et félicité le vainqueur, comme le veut l’usage. Rien n’est encore officiel, beaucoup d’Etats n’ayant pas encore dépouillé tous les votes, mais les jeux sont faits. Comme prévu, c’est sa victoire dans l’Ohio qui donne la garantie d’un second mandat de président des Etats-Unis. Cet Etat clé a permis au sortant de dépasser la barre des 270 grands électeurs, nécessaire pour remporter le scrutin. Les militants démocrates réunis à Chicago se d’ailleurs sont levés comme un seul homme pour saluer la victoire de leur candidat, à l’annonce des résultats estimés dans l’Ohio.

Le compte Twitter de Barack Obama - DR

Le compte Twitter de Barack Obama – DR

Barack Obama et Mitt Romney ont par ailleurs chacun récolté les Etats qui doivent leur revenir normalement. Les premiers Etats vraiment disputés, la Pennsylvanie et le New Hampshire sont tombés dans l’escarcelle du président. CNN de son côté projette en outre une victoire du sortant dans le Wisconsin ainsi que dans l’Iowa. Mitt Romney devrait emporter la Caroline du Nord et il semble mener en Virginie. Il a repris le Montana, qu’Obama avait gagné en 2008, mais ce sont seulement 3 grands électeurs. Le compte n’y sera pas.

La victoire d’Obama sera certainement plus étroite qu’en 2008, lorsqu’il avait largement dominé John McCain, mais jamais, depuis les années 1930, un président américain n’avait été réélu avec un tel taux de chômage, proche de 8 %. Et un seul démocrate, Bill Clinton, a enchaîné deux mandats pleins à la tête du pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/dossier/0202301624443-elections-americaines-2012-decryptage-368241.php#xtatc=INT-35-[Presidentielle_Americaine]-[promo]-[arche]

6 novembre, 2012

Obama se dit confiant et félicite Romney

Obama se dit confiant et félicite Romney

AFPPar AFP | AFP – il y a 2 heures 51 minutes

CONTENUS ASSOCIÉS

  • Barack Obama s'est dit convaincu qu'il allait passer une "bonne soirée" mardi, jour de l'élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne "dynamique"Barack Obama s’est dit convaincu qu’il allait passer une « bonne soirée » mardi, jour de l’élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne « dynamique »
  • Obama se dit confiant et félicite Romney dans ACTU GENERALE photo_1352227069947-3-0

Barack Obama s’est dit convaincu qu’il allait passer une « bonne soirée » mardi, jour de l’élection présidentielle américaine, et a félicité son adversaire républicain Mitt Romney pour sa campagne « dynamique ».

M. Obama, qui passait la journée dans son fief de Chicago avant de participer à la soirée électorale démocrate dans le palais des Congrès de la grande ville de l’Illinois (nord), s’est rendu en début de matinée dans un des bureaux de sa campagne, pour remercier des volontaires.

« Je veux adresser au gouverneur Romney mes félicitations pour une campagne dynamique. Je sais que ses partisans sont aussi engagés, aussi enthousiastes et travaillent aussi dur aujourd’hui » que les démocrates, a affirmé M. Obama aux journalistes.

« Nous sommes confiants dans le fait que nous aurons les voix nécessaires pour gagner », a ajouté le président démocrate sortant, tout en prévenant que cela dépendrait « en fin de compte de la participation ».

« Donc, je veux encourager tout le monde, des deux côtés, à profiter de ce droit (de vote) précieux, pour lequel tant de gens ont lutté afin que nous puissions en jouir », a encore déclaré M. Obama.

« Je suis impatient de voir les résultats. Et je m’attends à ce que nous passions une bonne soirée. Mais quoi qu’il arrive, je veux dire ma gratitude à tous ceux qui m’ont soutenu, tous ceux qui ont travaillé si dur pour moi », a-t-il affirmé.

Le président a prononcé son dernier discours de campagne lundi soir dans l’Iowa (centre) et n’avait pas prévu de déplacements en dehors de Chicago mardi. Il a déjà voté fin octobre dans son fief en profitant du scrutin anticipé.

Son adversaire a de son côté voté tôt mardi matin à Belmont au Massachusetts (nord-est), et avait prévu d’ultimes déplacements en Ohio (nord) et en Pennsylvanie (est) pour tenter de convaincre les électeurs de ces Etats potentiellement décisifs.

 

http://fr.news.yahoo.com/obama-dit-confiant-f%C3%A9licite-romney-185625834.html;_ylt=AkVfuRJQ.2TN4yJkgGQwoSMtfsl_;_ylu=X3oDMTRmaGcwZTJuBGNjb2RlA3ZzaGFyZWFnMnVwcmVzdARtaXQDTmV3cyBmb3IgeW91BHBrZwMzMTk3ZTg3Zi0yZGNmLTMyOWUtOTg3YS05YmI3NjI1YmY1OWQEcG9zAzQEc2VjA25ld3NfZm9yX3lvdQR2ZXIDYzIwMWVmMTAtMjg0NC0xMWUyLWI1ZjUtMjM2ZjA0YTE3NmIz;_ylg=X3oDMTJzMzEyNzM1BGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDMTQ2MGUzOTAtMzdjNS0zYjRkLWE0NjQtYWY4OTg3ZjIzMzE0BHBzdGNhdAPDqWNvbm9taWUEcHQDc3RvcnlwYWdl;_ylv=3

12
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...