TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

29 août, 2010

Rwanda/ONU - 

Article publié le : vendredi 27 août 2010 – Dernière modification le : samedi 28 août 2010


« Génocide » en RDC : le rapport de l’ONU dérange

Un casque bleu rwandais au Darfour au Soudan.

Un casque bleu rwandais au Darfour au Soudan.

AFP

Par RFI

Y-a-t-il eu des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre, voire des actes de génocide en République démocratique du Congo à partir de 1993 ? C’est ce qui ressort d’un pré-rapport, encore confidentiel, du Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, révélé par Le Monde.

Avec notre correspondent à New York, Philippe Bolopion

 

Un rebelle zaïrois de l'armée de Laurent-Désiré Kabila passe devant une foule de réfugiés hutus rwandais dans le camp de Biaro, près de Kisangani le 8 mai 1997.

26/08/2010 - RDC / ONU

Un rapport de l’ONU fait l’inventaire de 10 ans de crime en RDC

Le Rwanda n’a pas hésité à menacer l’ONU : si le rapport sortait ou « fuitait », avait prévenu Kigali, les casques bleus rwandais seraient retirés des opérations de maintien de la paix. Au siège de l’ONU à New York, la menace est prise au sérieux. 

Il y a plus de 3 300 casques bleus rwandais au Darfour et leur départ serait difficile à combler. Ce qui irrite le plus le Rwanda dans le rapport c’est l’utilisation du mot génocide pour décrire les crimes commis par son armée et ses alliés congolais dans l’est de la République démocratique du Congo entre 1996 et 1998. Le Front patriotique rwandais (FPR) pourchassait alors dans les camps hutus d’anciens responsables du génocide de 1994 qui avait fait près de 800 000 morts principalement tutsis. Dans de nombreux villages des milliers de réfugiés hutus sont à leur tour massacrés parfois à coup de marteau ou de hache.

Un terme lourd de symboles

Selon la version que s’est procurée le quotidien Le Monde, mais qui a été modifiée selon l’ONU, ces attaques systématiques et généralisées pourraient, si elles étaient prouvées devant un tribunal compétent, être elles-aussi qualifiées de génocide. Le terme, lourd de symboles, fait mal à Kigali. Le cabinet du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, est lui dans l’embarras. Il a mis en garde les auteurs du rapport contre l’utilisation du mot génocide en leur demandant de vérifier leur base juridique.

 

 

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...