TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

19 avril, 2010

Pour les chrétiens, « l’immigration zéro est une illusion »

Pour les chrétiens, « l’immigration zéro est une illusion »vendredi 16 avril 2010


Visiter CHRETIENS EN RESEAU

L’immigration zéro est une illusion quand on se souvient que l’Union européenne compte environ 65 000 kilomètres de côtes… quel mur faudrait-il construire pour empêcher l’entrée d’indésirables ? Et même si cela était possible, serait-ce souhaitable ? Plusieurs spécialistes intervenants au colloque organisé sous l’’égide du CECEF (Conseil d’Églises chrétiennes en France) en mars ont clairement répondu, non.

Le simple fait que plusieurs milliers de personnes meurent noyées ou assassinées chaque année en essayant coûte que coûte de rejoindre l’Europe, pose un problème éthique. Ajoutons que le nombre des clandestins en Europe, estimé aujourd’hui entre cinq et sept millions, traduit l’impossibilité pratique d’une maîtrise complète des flux migratoires.

Or, les mesures prises pour empêcher l’arrivée de migrants, outre qu’elles provoquent de la clandestinité, ne sont pas sans conséquences sur l’ensemble de la société du pays d’accueil ; une société soumise à des contrôles policiers de plus en plus intrusifs ne peut que devenir malade de la défiance.

Les responsables politiques ont beau jeu de se prévaloir du soutien populaire et d’un nécessaire réalisme, voire de la lutte contre les trafiquants. Dans ce jeu politique, social et médiatique nous avons aussi la responsabilité de rappeler quelques vérités, en particulier que le migrant n’est pas un délinquant en puissance ou forcément un profiteur. Abraham, le nomade emblématique des juifs comme des chrétiens, et même des musulmans, a d’abord été quelqu’un qui a été appelé. Son déplacement est symbolique d’une quête intérieure.

La Bible raconte bien sûr des voyages provoqués par la famine et la recherche de la sécurité. Elle ne cache pas les déboires des étrangers, mais c’est justement pour appeler à respecter l’immigré qui, dans la Bible est, avec la veuve et l’orphelin, l’image du faible, de celui qu’il faut protéger et aimer et non pas exploiter.

Les questions sont complexes, nul n’en disconvient, et c’est fondé sur cette complexité qu’en général on déleste le citoyen moyen de sa responsabilité. On a vu ce que le système financier a fait de cette technicité opaque en oubliant des questions simples qui ont trait à l’honnêteté et à la justice.

J’ose dire que de la même manière, il ne faudrait pas que les citoyens que nous sommes se trouvent dépossédés de leur responsabilité à l’égard des immigrés, sous prétexte que ce sujet dépasse leur compétence.

Mon voeu est que cette année de réflexion et de travail en commun entre les Églises et les associations engagées sur le terrain, permette sans idéologie agressive ou partisane, mais avec fermeté, de défendre, ici et maintenant, des principes simples mais fondamentaux touchant le respect des personnes et de la dignité humaine.

Claude Baty, président de la Fédération protestante de France

http://www.journalchretien.net/+17269-Pour-les-chretiens-l-immigration+

Chrétiens et musulmans à égalité en Afrique, [Journalchretien.net]

Chrétiens et musulmans à égalité en Afrique, selon une étude jeudi 15 avril 2010, par Journalchretien.net

Le nombre de chrétiens en Afrique subsaharienne est passé de 7 millions en 1900 à 470 millions en 2010 et le nombre de musulmans est passé de 11 millions à 234 millions dans la même période, selon une étude du Pew Research Center, un centre d’études américain fournissant des informations sur les sujets controversés, les attitudes et les tendances qui influencent le monde.

L’islam continue de progresser en Afrique subsaharienne, une des parties du monde les « plus religieuses », selon le Pew Research Center qui révèle que le nombre de chrétiens comme de musulmans s’est multiplié par 20 au cours du siècle dernier. Quelque 25.000 Africains de 60 langues et 19 pays ont participé à cette vaste enquête entre décembre 2008 et avril 2009.

Le nombre de chrétiens en Afrique subsaharienne est passé de 7 millions en 1900 à 470 millions en 2010. Le nombre de musulmans est passé de 11 millions à 234 millions dans la même période. Désormais, un chrétien sur cinq dans le monde et un musulman sur sept vivent en Afrique noire. Sur le continent africain tout entier l’islam et le Christianisme « s’équilibrent ».

Quant à la répartition géographique, le nord de l’Afrique est majoritairement musulman, le sud du continent essentiellement chrétien et « la zone de rencontre se situe au milieu du continent, sur une ligne qui va de la Somalie au Sénégal ». Les chrétiens africains souhaitent que leurs leaders politiques aient des valeurs religieuses, une position que semblent partager les musulmans.

L’étude confirme que l’excision des jeunes filles est largement pratiquée dans les pays musulmans : Mali, Djibouti, Égypte, Éthiopie, Érythrée, Guinée, Mali, Sierra Leone, Somalie, Soudan… Il existe aussi certaines communautés chrétiennes au Nigeria, au Ghana et au Togo qui pratiquent les mutilations sexuelles ainsi que la communauté juive d’Éthiopie. Il convient de préciser que la Bible et le Coran ne font pas mention de cette pratique.

http://www.journalchretien.net/18010-Chretiens-et-musulmans-a-egalite

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...