TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

16 septembre, 2009

Enquête sur le culte Michael Jackson[www.lexpress.fr]

 

Enquête sur le culte Michael Jackson

michaelexpress1.jpg

Par Claire Chartier, Gilles Médioni, Franck Berteau, Eric Libiot, Denis Rossano, publié le 03/09/2009 08:00 – mis à jour le 03/09/2009 15:49 

Le Roi de la Pop est enterré ce jeudi 3 septembre dans le cimetière de Forest Lawn Memorial Park, à Glendale, dans la banlieue de Los Angeles. L’Express tente d’expliquer le culte voué au chanteur.

michaelexpress2.jpg 

e. de castro/reuters

Le 27 juin, deux jours après la mort de l’idole, les prisonniers du pénitencier de Cebu, aux Philippines, expriment leur tristesse en dansant.

Les idoles ne meurent jamais. Michael Jackson pas plus que les autres. Mais que fallait-il lire dans ce visage grimé et pathétique des dernières années pour que les foules, partout dans le monde, s’émeuvent si éperdument de sa disparition ? Jackson, l’homme-oxymore, capable de mêler la glace et le feu. Figure carnavalesque d’une époque qui ne l’est pas moins. De toutes les hypothèses, la plus éclairante est probablement cette intime coïncidence sociologique – associée à son génie musical. Gilles Lipovetsky, fin observateur des moeurs du temps, voit ainsi dans cet artiste à la folie magistrale le miroir à peine grossissant de notre époque. « Nous sommes entrés dans l’ »hypermodernité » à partir des années 1980, ces mêmes années où Jackson a accédé à une notoriété planétaire, souligne le philosophe, coauteur, avec Jean Serroy, de La Culture-monde (Odile Jacob). Le néolibéralisme, en entraînant une dérégulation généralisée, a fait surgir des phénomènes hyperboliques dans tous les domaines, en bien ou en mal – l’expansion d’Internet, le dopage, la pornographie… Michael Jackson rassemble en une seule personne toutes ces tendances de façon paroxystique. » Au fil de sa vie, l’attachant gamin noir des Jackson 5 en vint à défier toutes les lois : celles de l’espace, du temps, de la race, des sexes et de la désuétude musicale.

michaelexpress3.jpg 

a. hussein/getty images/afp

Divers visages de la star depuis l’adolescence (à g.) jusqu’aux toutes dernières années. Au fil de sa vie, il a défié les lois du temps, du sexe, de la race.

L’espace

La plupart ne se sont jamais vus. Ils ont juste répondu à un « flashmob » (appel à une mobilisation éclair) comme on dit dans le volapük du Web, posté sur Facebook, célèbre réseau communautaire. Tirés du lit un samedi matin pour rendre hommage au « King of the pop ». Minots, ados, quinquagénaires, de toutes les teintes de peau, ils se lancent sur le bitume parisien dans une chorégraphie inspirée de la danse désormais culte du « Moonwalk », avant d’« aller faire le tour des gares », en chantant à tue-tête les tubes de Michael Jackson. Nous sommes le 29 août 2009. A Paris, Barcelone, New York, Toronto, Sydney, Singapour, des millions de fans réunis par la Toile fêtent les 51 bougies que leur roi aurait dû souffler à leur place. Dans six jours, l’heure sera aux funérailles. La vie et la mort, en moins d’une semaine chrono. L’emballement post-mortem autour de Michael Jackson doit évidemment beaucoup à cet accélérateur de particules émotionnelles que l’on appelle le Web. « Internet est notre porte-voix », dit un fan. A l’annonce de la mort du chanteur, Twitter, le réseau où chacun peut poster à la seconde le moindre de ses états d’âme par sms, est tombé en carafe. Saturé. Idem pour Google, qui a cru à une attaque de braconniers du Net. Lors de l’hommage au Staples Center, à Los Angeles, le 7 juillet dernier (11 000 personnes), ils étaient 1 milliard à suivre la cérémonie sur la Toile et à la télévision. Deux fois plus que lors des funérailles de Lady Di, en 1997. La chaîne CNN s’était associée à Facebook pour permettre aux internautes de jeter en simultané leurs émotions sur le clavier. Les plus jeunes, eux, ont craqué pour la musique de ce King dont ils ignoraient tout en découvrant les vidéos échangées sur les sites YouTube ou MySpace.

michaelexpress4.jpg 

t. keller/getty images/afp

 

Porté par l’ère de la communication mondialisée, Michael Jackson aura pu faire partager de son vivant ses rêves opiacés à grande échelle. Sa renommée, servie par ses clips, conçus comme de véritables minifilms, fit littéralement le tour de la planète, bouclant la boucle déjà bien amorcée par les Beatles. En 1982, son disque Thriller connaît une telle audience que « le public noir de ses débuts s’est retrouvé noyé dans la masse », note l’historien Pap Ndiaye. Dans les années 1990, l’« effet Jackson » gagne l’Asie, le monde arabe, l’Europe de l’Est… « On peut faire un parallèle avec Bob Marley, estime le journaliste Yves Bigot, grand connaisseur des rock stars (Plus célèbres que le Christ, Flammarion). Comme l’idole reggae du tiers-monde, Jackson prouvait qu’on pouvait réussir sans être blanc, américain et protestant. Mais lui a su effacer toutes ses particularités, ce qui lui a permis de se faire entendre partout et d’incarner la revanche pour les « dominés historiques » dans la course au développement. »

Le temps

michaelexpress5.jpg 

 

 

« Bambi » se voulait éternel, et ses fans avaient fini par y croire. Sa demeure de Neverland, pareille à un gigantesque parc d’attractions, ces essaims d’enfants autour de lui, enfants qui étaient aussi le sujet des dessins qu’il exécutait à ses heures perdues, ces rides gommées d’un trait de bistouri… « D’un phénomène devenu aujourd’hui banal, comme celui de la chirurgie esthétique, il a fait un acte extrême, note Gilles Lipovetsky. Il s’est dénaturé. » Ce refus de vieillir, motivé par le songe fou de devenir l’enfant qu’il n’avait jamais pu être sous les coups d’un père tyrannique, fait évidemment écho au fantasme de la jeunesse perpétuelle. Mais Michael Jackson est allé plus loin, en brouillant jusqu’aux règles de la filiation – tentation actuelle, là encore. Nul ne sait vraiment s’il est le père biologique de ses trois enfants. Et le cadet, 7 ans, est né d’une mère porteuse. « Dans notre société, on existe si l’on a une descendance, souligne le psychiatre Jacques-Antoine Malarewicz. Michael Jackson a suivi ce modèle sans y participer vraiment. Il a réussi à avoir des enfants tout en restant enfant lui-même. C’est un remarquable tour de force ! » Côté carrière aussi, le chanteur, fasciné par les pharaons immortels, a tout fait pour se hisser au rang des légendes du rock. « Il s’est lui-même proclamé King of the pop », rappelle Yves Bigot. Il épouse la fille d’Elvis Presley et rachète le catalogue éditorial de John Lennon et Paul McCartney – avec lequel il chante deux duos – ce qui, dans le langage de l’industrie, signifie s’unir étroitement et pour longtemps avec les Beatles.

michaelexpress6.jpg 

d. hogan/getty images/afp

 

La race

Teint décoloré, nez et lèvres retouchées, cheveux défrisés… D’aspect, il aura incarné jusqu’à l’absolue caricature le déni de sa race et la fascination pour l’homme blanc. D’aspect seulement. Car l’enfant de la banlieue de Chicago ne cessa jamais d’être noir, comme l’ont compris ses frères en négritude. Noir dans ses rythmes, son fabuleux sens de la danse, ses textes, tel They Don’t Care About Us (Ils [les Blancs] ne s’intéressent pas à nous [les Noirs]). « Discours plus que couleur de peau, la conscience noire passe en Amérique par des codes auxquels Jackson a toujours souscrit, relève Sylvie Laurent, auteure d’Homérique Amérique (Seuil). En 2003, on l’entendit à Harlem, au côté du candidat démocrate à l’élection présidentielle Al Sharpton, dénoncer une industrie du disque raciste. Lors des funérailles de James Brown, légendaire parrain, c’est entouré de Jesse Jackson et d’Al Sharpton qu’il rendit hommage à celui qui l’inspira plus qu’un autre. » En réussissant ce qu’aucun James Brown, Marvin Gaye ou Diana Ross n’avait pu réellement accomplir – conquérir, par-delà le public noir, l’ensemble du public blanc (le fameux crossing-over, ou enjambement) – Jackson a offert aux siens une tribune planétaire. Et – qui sait ? – préparé l’élection d’un Barack Obama à la Maison-Blanche. Jackson le « Freak » – le cinglé, le dépravé – accoutré du costume noir et des gants blancs des premiers musiciens de jazz, poussait à l’extrême les clichés racistes, pour mieux les subvertir. Cela aussi, les Africains-Américains l’avaient compris. « Jackson, on ne lui pardonnera pas de sitôt d’avoir donné le change, et il n’y a pas de doute qu’il a raflé la mise », conclut l’un d’entre eux, le grand écrivain James Baldwin (Notes of a Native Son).

michaelexpress7.jpg 

d. hogan/getty images/afp

 

Le sexe et la morale

Fardé de blanc et de rouge à lèvres, l’artiste cessait d’être noir, sans pour autant devenir femme. Michael Jackson, prisé des milieux gays, lévitait dans cette sphère brumeuse du « transgenre », sorte de troisième sexe dont la figure a remplacé celle de l’homosexuel au rang des grandes transgressions sociales. Cet entre-deux renvoie à « l’indétermination sexuelle propre au stade le plus archaïque de l’enfance, ce moment intersexué où tout est possible », explique le psychiatre Philippe Brenot. Accusé d’attouchements sur mineurs, puis blanchi – par la justice cette fois – en 2005, Michael Jackson avait cependant reconnu avoir dormi avec ses jeunes protégés dans son lit king size de Neverland. Mais même cette proximité anormale semble désormais, dans un nouveau retournement spectaculaire, jouer en sa faveur. Les failles du chanteur, mises en scène par ses excentricités en tout genre – du singe sur l’épaule au caisson à oxygène – deviennent les stigmates universels d’une humanité meurtrie, crevant de solitude dans cette modernité « hyperindividualiste ». « On lui a fait tant de mal que sa souffrance inspire un énorme respect », lâche un fan parisien. Jackson, c’est le « Christ noir ». Une victime magnifique, dont les fidèles ne retiennent que le Golgotha juridique et médiatique, les messages de paix, les tournées dans les hôpitaux, les bras chargés de cadeaux. Rien d’étonnant. « Les idoles fascinent en ce qu’elles sont ambiguës, analyse le psychiatre Jacques-Antoine Malarewicz. Il faut qu’elles aient des défauts pour que chacun puisse se dire : « Elles ne sont pas mieux que moi, et moi, finalement, je ne suis pas si mal. » »

La musique

michaelexpress8.jpg 

j. ruymen/reuters

 

Malgré la crise du disque, il s’est écoulé en France, en à peine deux mois, plus de 1 million de CD ou de morceaux téléchargés de Michael Jackson. Sa disparition a rendu son éclat à l’artiste : on avait presque oublié qu’il était non seulement un showman visionnaire, mais aussi un artiste complet blotti à l’ombre de Quincy Jones. Pour Olivier Cachin, auteur de Pop life (Alphée), « Billie Jean, qu’il a composée, définit la chanson des années 1980 et le son des décennies à venir. Jackson a travaillé ce morceau pendant des mois d’une façon obsessionnelle. Jackson était réellement le Roi de la pop, car il a su faire la synthèse de tous les genres : classique, soul, disco et rock. Son talent brut est déjà évident dans les premières maquettes de Don’t Stop ‘Til You Get Enough (1979), où il chante en tapant sur des bouteilles de Coca. Ces morceaux continuent à faire la joie des DJ. » Tout l’été, l’internationale des DJ a remixé ses tubes, de Pékin à Tokyo, de New York à Ibiza et à Paris, où un char Michael Jackson participera à la Techno Parade, le 19 septembre.

michaelexpress9.jpg 

j. sullivan/reuters

 

Qu’est-ce que l’histoire de la musique retiendra de lui ? Jackson a été formé à l’école de Berry Gordy, patron de la Motown, obsédé par la volonté de sortir du ghetto la musique noire. Jackson a réussi à la propulser sur la planète, mais au forceps. Alors que Thriller (1982) cartonne en tête des hit-parades, le magazine américain Rolling Stone, bible de la presse rock, refuse de mettre Jackson à la Une, car il ne correspond pas au format. « Jusque dans les années 1960, la musique noire – excepté le jazz – était considérée comme ethnique et ne touchait que 10 % de la population américaine, explique Sebastian Danchin, historien de la musique, auteur d’Encyclopédie du rhythm & blues et de la soul (Fayard). Entre 1975 et 1980, la soul s’est complètement diluée dans la vague disco. Puis deux voies ont émergé, chacune revendiquant ses racines : la culture hip-hop et Michael Jackson. Lequel a redonné la primeur aux caractéristiques noires du disco, ce qui lui a permis de rentrer dans un genre universel tout en réaffirmant sa négritude. C’est pour cette raison qu’il a mal vécu ses procès en « blanchiment », lui qui se sentait noir dans l’âme. »

Seuls trois artistes – Jackson, Elvis Presley et les Beatles – ont eu un impact phénoménal sur la culture globale. Et Thriller reste l’album le plus vendu de tous les temps – 118 millions d’exemplaires, dont 3 millions en 2008. Thriller, c’est « l’âge d’or » de l’idole, comme l’écrit Stéphane Boudsocq dans Michael Jackson. La face cachée d’une légende (City). L’an passé, Rolling Stone reconnaissait à propos de Thriller: « Michael Jackson a donné au monde le produit d’un travail de génie. »

michaelexpress10.jpg 

g. bouys/reuters

Les trois enfants de Michael Jackson, Paris (à g.), Prince Michael I (à dr.) et II (au centre). Une paternité controversée.

La fascination d’aujourd’hui tient aussi à l’incessant va-et-vient entre une mythologie en train de se construire et un fait divers qui, tous les jours, apporte son lot de nouvelles. Ainsi, vendredi 28 août, l’institut médico-légal de Los Angeles (Californie) confirmait que Michael Jackson avait succombé à une « grave intoxication » au puissant anesthésiant propofol, combiné à un cocktail d’autres médicaments, et qualifiait sa mort d’« homicide ». Les yeux se tournent depuis vers le Dr Conrad Murray, dernière personne à avoir vu le chanteur vivant. Mais, selon des experts médicaux, la dose de propofol administrée par Murray à Jackson était loin d’être suffisante pour tuer. Lors de la perquisition, la police aurait trouvé de nombreux flacons d’autres médicaments, vides, et de la marijuana. D’autres questions se posent encore sur le déroulement des événements, comme le temps pris par Murray avant d’appeler les urgences : presque une heure. La star Jackson, enterrée jeudi 3 septembre, joue encore à cache-cache avec le quidam Michael. L’oubli n’est pas pour demain.

michaelexpress11.jpg 

 

Il débute au côté des grands noms de la musique noire (avec Diana Ross et Quincy Jones, en 1981) et devient une légende à part entière.

http://www.lexpress.fr/culture/musique/enquete-sur-le-culte-michael-jackson_783921.html

NB: il n’a jamais renié sa race, il a juste dit que s’il doit changer le monde, le changement devra commencer par lui. C’était sa façon à lui d’apporter un message universel en unissant noir et blancs. Tebawalito

Enquête sur le culte Michael Jackson

Par Claire Chartier, Gilles Médioni, Franck Berteau, Eric Libiot, Denis Rossano, publié le 03/09/2009 08:00 – mis à jour le 03/09/2009 15:49

 

Commentaires (32)

veni22x – 09/09/2009 18:30:30

Make a little space Créez un petit espace Make a better place… Créez un endroit meilleur… [Chorus] [Refrain] Heal the world Guéris le monde Make it a better place Fais en un meilleur endroit For you and for me and the entire human race Pour toi et pour moi et l’humanité tout entière There are people dying Il y a des gens qui meurent If you care enough for the living Si tu te soucies assez des vivants Make a better place for you and for me Créez un endroit meilleur pour toi et pour moi If you want to know why Si tu veux savoir pourquoi There’s a love that cannot lie Il existe un amour qui ne peut mentir Love is strong L’amour est fort It only cares of joyful giving Il apporte seulement la joie de donner If we try Si nous essayons We shall see Nous pourrons voir In this bliss Dans cette plénitude We cannot feel fear or dread Nous ne ressentirons plus la peur ou la crainte We stop existing and start living Nous arrêterons d’exister et commencerons à vivre Then it feels that always Alors nous sentirons pour toujours Love’s enough for us growing Que l’amour est suffisant pour nous faire grandir So make a better world Alors créez un monde meilleur Make a better world… Créez un monde meilleur… [Chorus] [Refrain] And the dream we were conceived in Et les rêves auxquels nous croyons Will reveal a joyful face Révéleront un côté heureux And the world we once believed in Et le monde auquel nous avons cru un jour Will shine again in grace Brillera à nouveau merveilleusement Then why do we keep strangling life Alors pourquoi continuons-nous à étouffer la vie Wound this earth A blesser cette terre Crucify its soul A crucifier son âme

Signaler un contenu abusif

veni22x – 09/09/2009 18:18:17

Tigresse tes propos sont haineux,que viens tu faire ici?tu n’apportes rien.Tu ne parles certainement pas anglais ,tu ne comprends pas mJ.Si ça se trouve t’es même payéé pour écrire ce que tu écris ,regardez vous critiquer un homme qui n’a jamais critiqué personne ,regardez vous maudire un homme qui a sauvé des vies entiéres ,qui a donné de son argent de sa santé pour les handicapés ,les cancéreux,les enfants,regardez vous profiter d’une mort tels des rapaces,regardez vous dénigrer celui qui m’a sauvée de la mort et qui en sauvé combien d’autre ,sans lui je serais morte ,regardez vous ignorants,sans foi,vous maudissez Michael vous maudissez ces propos alors qu’il ne chantait que les paroles du Christ ,rappelez vous du passé ,vous n’inventez rien,peut être que la mort de Michael ,un être humain ,n’est rien pour vous,peut être aurez t il mieux valu que vous le crucifiez aprés l’avoir lapidé comme tant de journalistes l’ont fait ,alors peut être auriez vous ressenti la honte,peut être auriez vous seulement fait l’effort de comprendre les paroles de ses chansons,michael je t’aime pour m’avoir sauvé,pour m’voir apporté la joie et sortie de la misére,je t’aime pour avoir été différent et m’avoir montré qu’on pouvait s’afficher et être différents,je t’aime pour ton message d’espoir ,je t’aime pour tes couleurs ,pour ton humanité celle que d’autre n’ont pas.Je t’aime pour m’avoir appris à aimer malgrés les races,les religions,les infirmités ,je t’aime pour le respect que tu m’as donné et que je donne aujourd’hui,repose en paix ou que tu sois

Signaler un contenu abusif

steph - 09/09/2009 14:29:53

Réponse pour Daly je suis d’accord avec toi MJ n’est pas mort mais bon tous ses fanes le crois mort mais non arréte il est pas mort MJ

Signaler un contenu abusif

wanda – 07/09/2009 11:43:52

Article très riche merci. J’ai redécouvert Jackson comme beaucoup le 25 juin dernier et cela a été un choc : quelle excellence depuis Thriller ! On n’a pas vu mieux depuis. C’est une souffrance pour beaucoup (nous sommes pères et mères de famille avec des responsabilités aujourd’hui). Nous avions perdu Jackson de vue ces dix dernières années. En France, nous étions restés assez éloignés de ses problèmes (santé, finances et tribunaux) contrairement aux Américains qui l’ont souvent rejeté. N’oublions pas que la seule scène qu’il ait faite aux US était la dernière sur trois ans à Hawai. Les années post Thriller n’avaient pas non plus été très visibles chez nous (pas d’Internet dans les années 90 pour diffuser des extraits de concert, protection de la langue française dans la diffusion musicale sur les medias classiques, les émissions de TV françaises sur les tubes années 80 90 ignoraient superbement Jackson). Nous l’avons « râté » de son vivant. Il faut dire, à notre décharge, qu’il ne voulait plus faire ce métier ces dix dernières années et que c’est la précarité de sa situation qui l’a poussé à revenir. Je m’apprêtais à me déplacer n’importe où en Europe pour le revoir sur scène…. Il n’y aura plus d’artiste comme lui à dimension mondiale car Internet (c’est le revers de la médaille) a étouffé le marché du disque. De toutes façons, Jackson est unique « for ever ».

Signaler un contenu abusif

DALI – 06/09/2009 20:08:59

LA MORT DE MICHAEL JACKSON:le canular du 21ème siècle MICHAEL JACKSON n’est pas mort(je défie quiconque qui dirait le contraire,d’ailleurs son cerceuil contiendrait sa statue de cire,ce qui a fait dire à son frère Tito aux médias que MJ était maquillé comme de son vivant et pourquoi on l’a pas vu????Et le cerceuil a été non pas mis sous terre mais bétonné avec du béton armé d’aprés la famile our éviter un éventuel vol de cerceuil,pourquoi les autres stars nterrées dans ce même cimetière n’ont pas eu la même procédure,alors qu’il y a CLARCK GBLE;HUMPHREY BOGART et d’autres aussi prestigieux personnages) et il va ainsi ridiculiser la presse et les médias qui lui ont fait tant de mal,le siècle passé, on a eu le plus grand canular avec ORSON WELLES sur la radio(l’attaque des martiens en direct)et y a eu même des suicides,ce siècle ça sera le canular(la mort de MICHAEL JACKSON)- MICHAEL JACKSON vit chez ELIZABETH TAYLOR,ses enfants lui rendent visite régulièrement,alors à tous ses fans je vous dirais courage et vous allez être agréablement surpris. A Tylanne,je sais que ça parait incroyable mais c’est vrai ce que j’avance,il faut y croire ,ELIZABETH TAYLOR a été l’instigatrice de ce canular car elle même a souffert des médias et lors du procés de MJ de 2005,elle a dit: »Aprés la fin de cette affaire,je ferai tout pour dénigrer les méias » et elle a même boycotté des émissions de télé qui l’avaient programmé rien que pour être solidaire avec MJ.Alors attendant le retour de MICHAEL JACKSON en 2010.

Signaler un contenu abusif

jeanpierrefy – 05/09/2009 12:23:43

« Dans certains cas, l’attraction peut virer à l’obsession et « le FAN » peut avoir des comportements jugés extremes » Certains ici devraient lire autre chose que les revues people où les mots fléchés : ils évolueraient !!

Signaler un contenu abusif

michalos – 04/09/2009 09:57:54

Réponse à mayla 11 et DALI: Le déroulement des fait et ce scenario de déces peu fiable me dit que ce n’est pas fini. Je suis d’accord avec vous. C’est le plus grans thriller de tout les temps!

Signaler un contenu abusif

toupietara – 04/09/2009 08:42:14

réponse à tigresse : MJ ne s’est jamais autoproclamé Roi de la Pop, c’est Elizabeth Taylor qui la première a dit ça lors d’une soirée de remise de récompense, ensuite les médias ont pris la relève. Que cela vous plaise ou pas, MJ a des chansons superbes, qu’il interprète comme personne et même sans super marketing il aurait quand même eu le même le succès planétaire, il avait suffisamment de talent pour y arriver tout seul, tous ses ennemis ne sont jamais arrivés à le détruire, je vous rappelle que les places de son dernier spectacle, après dix ans d’absence et cet ignoble procès, se sont vendues en deux heures seulement, du jamais vu.

Signaler un contenu abusif

Tigresse – 04/09/2009 00:51:16

Quand ce chanteur s’est auto-proclamé « king of pop », il n’avait composé que neuf (9) chansons, sur lesquelles d’ailleurs il ne jouait d’aucun instrument. A la fin de sa vie, il n’avait composé sur l’ensemble de sa carrière – 1969-2009 – que trente-quatre (34) chansons. Si ce chanteur n’avait pas été de nationalité nord-Américaine (Usa), et donc bénéficiant d’un marketing supérieure aux artistes non-Américain, on aurait jamais entendu parler de lui.

Signaler un contenu abusif

toupietara – 04/09/2009 00:14:40

zeverite : quel raffinement, quelle classe

Signaler un contenu abusif

tylanne – 03/09/2009 22:15:26

Salut Dali, comment sais tu que MICHAEL vit chez Elisabeth Taylor? je te demande çà car j’ai tellement mal au ventre pour ses enfants chéris que j’ai du mal a croire qu’il soit encore parmi nous, tu t’imagine l’impact s’il était vraiment en vie et comment sais tu que ses enfants lui rendent visitent? je suis 1 peu sur mes gardes car on le voit partout en vie depuis son décès, alors si tu as des sources sûr, alors je pourrais te croire car je ne t’en veux pas mais j’ai tellement de peine depuis sa mort et tous ses vautours autour de ses enfants que çà me fait peur pour eux, eux qui n’ont jamais été seuls sans Michael depuis leurs naissances, je voudrais tellement croire qu’il est vivant seulement pour ses enfants, Amicalement tylanne

Signaler un contenu abusif

toupietara – 03/09/2009 21:50:47

réponse à zeverite Etant donné que 90% de la planète aime MJ, si l’on suit votre raisonnement la population mondiale est constituée à 90% de pédophiles !!!!!!!!!!!!!! bizarre

Signaler un contenu abusif

toupietara – 03/09/2009 21:44:17

Rectifications : 1) MJ ne s’est jamais proclamé Roi de la Pop. C’est Elizabeth Taylor qui l’a dit en premier lors d’une soirée de remise de récompense et ensuite les médias ont repris l’expression. 2) MJ n’a jamais voulu être la caricature du déni de sa race. Il souffrait, entre autre) d’un vitiligo ce qui explique l’éclaircissement de sa peau au fil des ans. Il a déclaré à plusieurs reprises dans ses interviews pour répondre aux ignorants haineux qui l’accusaient de vouloir blanchir sa peau qu’il était fier d’être noir et que quand il se regardait dans une glace il avait la conscience tranquille, il savait qu’il était noir. Soit dit en passant les médecins vous diront qu’il est impossible de se blanchir totalement la peau. On peut seulement, à l’aide d’une pommade éclaircir des tâches de pigmentation et c’est tout. 3) MJ n’a jamais un freak, cinglé, dépravé. Dans la vie privée, c’était l’homme le plus modeste et le plus normal qui soit. 4) Il ne faut se moquer de MJ parce qu’il se maquillait, d’abord en foncé pour cacher ses tâches blanches et par la suite en blanc quand les taches blanches se sont étalées et devenues plus importantes que les zones foncées. Son maquillage servait également à cacher de nombreuses cicatrices laissées par l’acné très important qu’il avait eu dans son enfance ainsi que les cicatrices laissées par la lupus, maladie qui s’est déclarée quand il avait environ 30 ans et qui fait horriblement souffrir. 5) MJ n’a jamais dit avoir dormi avec des enfants dans son lit. Si vous écoutez l’interview qu’il a accordé en 2003 à Martin Bashir, il a dit qu’il partageait son lit avec des enfants et que lui et son ami Frank Gascio qui était là pour s’occuper de tous ces enfants dormaient par terre.

Signaler un contenu abusif

sab55 – 03/09/2009 20:40:58

michael jackson est il mort ou vivant et pourquoi le fameux docteur murray n est il pas emprisonner aux dernieres nouvelles il aurait administré une injzction mortel a michael de propofol donc a vec ce fait il devrait etre enfermés alors que croire nous n avons pas vu vraiment michael comme certains artistes dans son cercueil peut etre michael reaparaitra t il nn jour moi je n y crois p

Signaler un contenu abusif

mayla11 – 03/09/2009 19:16:07

Je suis d’accord avec DALI, MICHAEL JACKSON est vivant… Je me souviens lors de la cérémonie du 07 juillet les enfants de MICHAEL, « Prince Michael, Paris et Blanket ils n’avaient pas l’air très bouleversés par la mort de leur père… Quand nous perdons un êtres cher (parents) on est complètement chamboulé, l’ainé machaît un chewing – gum et les deux autres aucunes larmes… Le Dr MURRAY pourquoi n’est il pas en prison? On l’ a seulement accusé d’hommicide involontaire… Pourquoi nous l’avons pas vue dans son cercueil comme James Brown hors que l’on dit qu’ils l’ont maquillés comme il était avant???? En repensant à tout ça je trouve que cela devient de plus en plus trouble… Alors je vous dis réfléchissais bien????

Signaler un contenu abusif

micaela – 03/09/2009 17:46:17

Avec tous les moyens d’investigation des journalistes et paparazzi, je suis surprise qu’on ne nous ait pas encore apporté la preuve irréfutable et sans équivoque de la pédophilie de Michael Jackson. On entend souvent « accusations », « soupçons », ou des affirmations péremptoires de mauvaise foi, jamais la photo ou la vidéo qui ferait taire tous les sceptiques ou ceux (comme moi) qui n’ont aucun doute sur ce sujet. Maintenant, je laisse chacun exprimer son délire !!!Quand la planète entière pleure un homme, on ne peut le justifier uniquement par les moyens de communication modernes et le tapage médiatique. C’est peut-être difficile à comprendre pour certains, mais il y’a des esprits supérieurs…on n’ y peut rien, c’est comme ça… inexplicable !

Signaler un contenu abusif

j’me marre – 03/09/2009 17:44:49

« Dans certains cas, l’attraction peut virer à l’obsession et le fan peut avoir des comportements jugés extremes » certains ici devraient lire autre chose que les revues people où les mots fléchés : ils évolueraient !!

Signaler un contenu abusif

Mike – 03/09/2009 17:27:02

zeverite, c’est plutôt toi qui te voile la face, dire que faire le culte de Michael jackson équivaux a faire le culte de la pédophilie, est une ânerie des plus belles. Tu t’es renseigné avant de cracher des choses pareil? ou bien, comme une grande parti de la population, tu as lu et cru comme un idiot tout ce que la presse a scandale raconté sur lui? Je pense que oui, car les preuves sont plus accablante, tout cela n’avais pour unique but de tirer un profit financier de la star, lorsqu’il fut acquitté en 2005, les avocats et juge on vu clairement que tout cela ne rimé a rien, « Le complot » d’aphrodite Jones tu connais? je ne pense pas. De plus, lors de l’affaire Chandler, pourquoi des parents dont leur fils aurait été -soit disant- abusé sexuellement, demenderaient une grosse somme d’argent pour se taire? Quel sorte de parents sont il? ils préfèrent laissé le pédophile qui on fait « souffrir » leur enfant en liberté pour se mettre plein les poches? réfléchissez voyons. De plus Chandler a avoué avoir menti pour que son pere devienne riche. Bref, les idiots qui se permette d’émettre des jugements comme tel me répugne, tout comme ces faux accusateurs, la race humaine deviens bien mauvaise, et MJ faisait vraiment tout pour rendre ce monde meilleur, bien que de toute évidence, c’est impossible….Rip le King, merci pour tout …

Signaler un contenu abusif

DALI – 03/09/2009 16:45:10

MICHAEL JACKSON va réapparaitre car il n’est pas mort et il va ainsi ridiculiser la presse et les médias qui lui ont fait tant de mal,le siècle passé on a eu le plus grand canular avec ORSON WELLES sur la radio(l’attaque des martiens en direct)et y a eu même des suicides,ce siècle ça sera le canular(la mort de MICHAEL JACKSON)- MICHAEL JACKSON vit chez ELIZABETH TAYLOR,ses enfants lui rendent visite régulièrement,alors à tous ses fans je vous dirais courage et vous allez être agréablement surpris.

Signaler un contenu abusif

Chrys – 03/09/2009 16:39:58

Jackson restera toujours le roi de la Popo il est parti trop tôt !! C’était un homme remarquable.

Signaler un contenu abusif

nelfany – 03/09/2009 16:17:16

Merci Toupietara, tout à fait d’accord avec toi !!

Signaler un contenu abusif

nolia – 03/09/2009 16:03:43

tout a fait d’accord avec toupietara; ceux qui n’aime pas michael jackson je me demande vraiment ce qu’il font sur ce site ou plutôt pourquoi perdez vous votre temps a lire un si long article? pour être parvenu jusqu’a ce article vous avez sans doute fait des recherches sur « THE KING OF THE POP » je l’ecrit en majuscule et cela ne vous deplaise… vous voulez vous rendre interessant?alors je vous conseille d »aller moudre du poivre.

Signaler un contenu abusif

jsk – 03/09/2009 16:01:50

« Pourvu qu’il ne ressuscite pas, le croiser au coin d’un bois le soir pourrait être définitif pour beaucoup !! » le soir au coin d’un bois..il fait noir, alors on ne le verra pas….argggg et ne me donnez pas le nom du bois je passerai mes nuits a l’y attendre…MICHAEL je t’attendrai, (moi aussi…) Toupietara, nous on l’aime. ;-)

Signaler un contenu abusif

elinor – 03/09/2009 15:02:07

« Ne vous voilez pas la face: Faire le culte de Mickael Jackson c’est aussi faire le culte de la pédophilie!  » je ne porte pas de jugement sur des affaires que je ne connais pas , vous devriez en faire autant au lieu de cracher des aneries.

Signaler un contenu abusif

toupietara – 03/09/2009 13:42:31

jeanpierrefy : pourquoi perdez-vous votre temps, puisque vous détestez le personnage, à lire cet article et à faire un commentaire ? Seriez-vous masochiste?. D’autre part, si je comprend bien, vous trouvez que les médias ont fait preuve d’une hypocrisie exemplaire en lui rendant hommage, mais c’est vous qui faites preuve d’une hypocrisie exemplaire en oubliant combien les médias l’ont massacré tout au long de sa vie en le faisant pour un dingue, alors que l’homme en privé était on ne peut plus modeste et normal ; vous semblez aussi délibéremment oublier que l’homme que vous détestez a donné plus de 400 000 millions de dollars aux associations caritatives, a fait construite en Roumanie et autres pays défavorisés des orphelinats, des maternités, payer la formation de personnels soignants. Vous oubliez aussi que durant ses tournées mondiales où il changeait de villes tous les deux jours, il consacrait ses jours de repos à visiter les orphelinats et les enfants malades dans les hôpitaux en leurs apportant une foule de jouets. Vous qui avez la haine si facile, que faites-vous pour les défavorisés?

Signaler un contenu abusif

minnie 45 – 03/09/2009 13:29:10

personnellement je pense que michael avait du talent même si je ne suis pas fan. comme le disait si bien sacha guitry : » il n’ y a que les ratés pour dire que ceux qui réussissent sont des ratés car ils ratent tout même leur logique. » Si le monde entier l’ a reconnu, il ne sert à rien de le critiquer, en lisant les commentaires sur les sites américains, je vois que les profiteurs qui ont abusivement porté plainte contre MJ pour child molestation en 2005 sont particulièrement détestés. Une famille de  » shoplifter » ( gens qui volent dans les magasins) qui porta plainte pour avoir de l’ argent comme Jordy chandler .. la justice a reconnu l’innocence de Jackson et Chandler a admis avoir menti.. rip MJ

Signaler un contenu abusif

safsoufa – 03/09/2009 13:00:31

j’ai tant pleuré pour mon chanteur préféré Michael Jackson c’était quelqu’un de très simple très poli très gentil très enfantin c’était une star c’est le premier chanteur que j’ai connu et chaque chanson qu’il faisait était de plus en plus meilleure. homme très simple il est aussi surprenant. en fait il y a toujours opposition dans sa personne il est vraiment généreux mais a vraiment souffert à cause de son père et de toutes ces fausses accusations il a toujours montré à ces fans qu’il était heureux mais il a vraiment été blessé par ces procès et quand j’y pense je suis vraiment chagriné. en résumé je dirais que MJ était bien et tout ce qu’il avait eu dans la vie il l’a bien mérité.

Signaler un contenu abusif

jeanpierrefy – 03/09/2009 12:52:25

Plus les années passent et plus la lucidité d’Orwell (1984 en particulier) est évidente. Sans télés, radios, majors, et un abrutissement planétaire du niveau « donnez leur des jeux » la planète n’aurait pas eu à supporter l’hommage obscène qui nous agresse. Faire la liste exhaustive des grands de la pop, du blues ou du rythm and blues qui ont eu si peu d’hommages me demanderais trop de temps. Par contre pour nommer celui qui m’aura le plus emmerdé avec une hypocrisie des media exemplaire, je peux faire. Pourvu qu’il ne ressuscite pas, le croiser au coin d’un bois le soir pourrait être définitif pour beaucoup !!

Signaler un contenu abusif

nous – 03/09/2009 12:48:40

bonjour tous le monde vous qui es fan de michael jackson avez vous des photos a me montré merci

Signaler un contenu abusif

mimi – 03/09/2009 12:44:07

l’article resume tout, il est complet, je dis simplement merci pour ce commentaire et CHAPEAU BAS MONSIEUR JACKSON

Signaler un contenu abusif

vanadiel – 03/09/2009 12:16:03

bon encore une foi il y a du fo dans se ke vou raconter sur MJ ……… non il ne sait jamais proclamer roi de la pop bande d’ignorant . aprener sa vi avant d’écrire nimporte . d’ailleur jé mm pa tt lu apré sa parseke je pense kil devé en navoir d’autre . IMBéCILES; MJ love

Signaler un contenu abusif

Tahoma – 03/09/2009 11:33:03

J’aime cet article ! Synthèse extraordinaire pour une Star extraordinaire ! M E R C I B E A U C O U P !

Signaler un contenu abusif

Yann Moix et le Messie Jackson [www.lexpress.fr]

yannmoix353.jpgyannmoixcouverturedulivredeyannmoixsurmichaeljackson372.jpgYann Moix et le Messie Jackson

Par Marianne Payot, publié le 27/08/2009 11:22 – mis à jour le 27/08/2009 16:05

 

Surun/Tendance Floue

L’auteur de Podium s’est enflammé pour Michael Jackson. Son hommage, publié le 8 septembre, ne devrait pas passer inaperçu.

Cinq, six, sept livres… On n’en finit pas plus d’écrire sur Michael Jackson. Après les journalistes et auteurs Laurent Lavige, Ian Halperin, Olivier Cachin, Stéphane Koechlin (Lire le banc d’essai)…, qui ont trusté les listes de best-sellers cet été, voici que Yann Moix rentre dans la ronde. Avec Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson, publié chez Grasset le 8 septembre, l’auteur de Podium, érigé en spécialiste du star-system, devrait, lui aussi, flamber sous les sunlights.

Il a suffi d’une brève dans Le Figaro du 5 août annonçant la future parution de cet essai hommage pour que les médias réagissent. Le premier à dégainer dans la torpeur estivale est VSD qui signale tout de suite à l’éditeur sa volonté de publier des extraits – sans même avoir pu prendre connaissance du texte. Cela se fera le 2 septembre. Le 5 septembre, ce sera au tour du Figaro Magazine (rappelons que Yann Moix est éditorialiste au Figaro Littéraire) de proposer une interview de deux pages. Entre temps, le soir de l’enterrement du Moonwalker, jeudi 3 septembre, Michel Denisot, de Canal +, recevra le romancier réalisateur. Puis il y aura Café Picouly, Paris Première, les radios, etc.

Plaidoyer pour le « génie musical » Michael Jackson, première star à la mort universelle, l’ouvrage de Moix reprend un à un les arguments de ses détracteurs pour mieux les contrer. Il s’enflamme notamment sur les vertus enfantines et mystiques de Jackson, comme il l’évoquait déjà dans une interview au Figaro, le 11 août dernier :  »Enfantin et infantile, ce n’est pas la même chose. Michael a progressé en enfance : l’enfance est un état de création perpétuelle, d’inventivité permanente, où l’imagination ne suit aucune règle préétablie. Pour ces milliers de fans, il représente tout simplement le Messie.  (…) Michael Jackson, c’est le Messie des enfants. Quand on lit les textes de sainte Thérèse de Lisieux, on s’aperçoit qu’elle n’était pas plus intellectuelle, ni plus profonde que Michael Jackson. »

Et puis, allez savoir pourquoi ?, Yann Moix s’en prend plus que sérieusement à  l’éditorialiste d’un hebdomadaire qui aurait eu l’outrecuidance de parler notamment du « culte malsain de l’enfance » de Jackson et de « ses tripotages ». C’est même, dit-on chez Grasset, l’éditorial de ce cuistre, publié le 2 juillet, qui aurait poussé Moix à écrire son livre. Même s’il n’est jamais nommé, l’on reconnaîtra facilement en la personne du journaliste incriminé Christophe Barbier, le directeur de la rédaction de L’Express ! Si le livre de Moix fait un carton, il n’aura plus qu’à remercier son « commanditaire » involontaire …

http://www.lexpress.fr/culture/livre/yann-moix-et-le-messie-jackson_782598.html

Barack Obama recevra les chefs d’Etat africains à New York/Obama to host African leaders

Pan AfriqueEtats-Unis

Barack Obama recevra les chefs d’Etat africains à New York

Barack Obama déjeunera avec les chefs d’Etats et de gouvernements d’Afrique subsaharienne la semaine prochaine à New York, à l’occasion de la 64ème session de l’assemblée générale des Nations-Unies. Cette rencontre permettra au président américain et à ses invités africains de mettre sur pied un partenariat destiné à augmenter le développement économique et social en Afrique, lit-on sur News 24Mercredi 16 Septembre – 14:17http://www.afrik.com/breve17279.html

Obama to host African leaders

2009-09-15 08:35

New York – US President Barack Obama will host a special meeting for African heads of state when they attend the UN General Assembly in New York next week, a US official said on Monday.

Obama will host a luncheon for presidents and prime ministers of sub-Saharan and African nations and invitations have been sent out, said US Ambassador to the UN Susan Rice.

« The luncheon will focus on building a 21st century partnership to increase social and economic development in Africa, » Rice said.

Rice said Obama will also meet with countries that have contributed the largest number of police and troops to UN peacekeeping operations around the world.

« This is an opportunity for the president of the United States to recognise the largely unheralded contribution to the UN… who have been doing essential work to build peace and security in fragile situations, » she said.

First visit to the UN

The date and time of those meetings have not been made public.

Obama, who will make his first visit to the UN as US president, will take part on September 22 in a climate change summit and address the 64th UN General Assembly session the same day.

He will preside over a UN Security Council meeting on nuclear non-proliferation and nuclear disarmament on September 24. It will be the first time a US president will preside over the council because the US coincidentally holds the rotating presidency in September.

Obama has called for a world without nuclear weapons. But Washington has not yet ratified the Comprehensive Nuclear Test Ban Treaty, which can enter into effect only if all countries with nuclear technology in the world ratify it.
 

- SAPA

http://www.news24.com/Content/Africa/News/965/1aa7629daa4d464c8b65ef8a6d7fee52/15-09-2009-08-35/Obama_to_host_African_leaders

Polémique des crânes entre l’Allemagne et la Namibie

CultureAllemagneNamibieHistoire

Polémique des crânes entre l’Allemagne et la Namibie

Un siècle après le génocide des Héréros par l’armée allemande, une polémique vient d’éclater sur la possession par les universités germaniques d’une série de crânes des guerriers namibiens. La Namibie exige une restitution immédiate et sans condition.

Le premier ministre namibien, Nahas Angula, a déclaré, lundi, que son pays ne déposera pas de requête officielle auprès du gouvernement allemand pour entrer en possession de crânes datant de l’époque coloniale conservés au Medical History Museum de Berlin.

M. Angula estime que l’Allemagne avait la responsabilité morale de restituer les crânes de sorte que le gouvernement puisse enterrer dignement ces héros tombés au champ d’honneur.

L’ancien ambassadeur de Namibie en Allemagne, Peter Katjavivi, a enflammé le débat sur les crânes en déclarant à la radio publique allemande ARD que Berlin doit restituer les crânes spoliés durant la colonisation allemande en Namibie.

Les crânes ont été emportés en Allemagne après le massacre, en 1904, de plus de 80 000 Héréros pour des « recherches scientifiques » destinées à prouver la supériorité des Blancs sur les Noirs.

ARD a rapporté il y a deux semaines que 47 crânes étaient encore conservés au Medical History Museum à l’hôpital universitaire Charite de Berlin et des dizaines d’autres à l’Université de Freiburg, dans le Sud-Ouest de l’Allemagne.

Réagissant aux déclarations de M. Katjavivi, un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a déclaré, sous couvert de l’anonymat, que la Namibie devait faire « une requête officielle » pour rentrer en possession de ces crânes.

Mais M. Angula a tenu à rappeler que l’Allemagne n’avait pas obtenu de permission pour s’emparer de ces crânes.

« Quand ils ont pris ces crânes, qui leur en a donné la permission ? A qui l’ont-ils demandé ? », s’est demandé M. Angula dans le quotidien national New Era, ajoutant que l’Allemagne doit restituer ces crânes sans condition et faire en sorte que ces Namibiens soient enterrés dignement.

Il a également soutenu que le gouvernement allemand doit veiller à ce que le crâne du Nama Chief Cornelius Fredericks soit restitué.

Chief Fredericks, dont la mort est encore célébrée à ce jour, est décédé en 1904 entre les mains des forces coloniales allemandes.

Il commandait les soldats qui ont combattu les troupes coloniales britanniques dans le district de Bethanie, près de la ville côtière de Luderitz, à environ 900 km au Sud de Windhoek.

Lire aussi : Namibie : les confessions allemandes

 

http://www.afrik.com/article14932.html

 

Allemagne : le crime xénophobe d’une Egyptienne passé sous silence

 SociétéAllemagneEgypteJusticeRacisme

Allemagne : le crime xénophobe d’une Egyptienne passé sous silence

Marwa El-Sherbini enceinte a été poignardée à 18 reprises

L’Allemagne sort de son mutisme. Une semaine après le meurtre d’une Egyptienne, Marwa El-Sherbini, dans un tribunal allemand, Angela Merkel devrait adresser ses condoléances au leader égyptien, Hosni Moubarak, à l’occasion du sommet du G8 qui se déroule actuellement en Italie. Ce crime qualifié de raciste a déclenché de vives protestions dans son pays natal. Les Egyptiens reprochent notamment à l’Allemagne son absence de réactions sur cette affaire.

29 juillet 2009, par Stéphanie Plasse

Marwa El-Sherbini est devenue le symbole de l’islamophobie en Allemagne. A 32 ans, cette Egyptienne, rebaptisée « la martyr du voile », enceinte de son deuxième enfant, a été poignardée à 18 reprises, la semaine dernière, dans une salle de tribunal à Dresde. L’assassin, Alex W., un immigré russe reconnu comme étant « un xénophobe fanatique », était déjà passé devant le juge en 2008 pour avoir traité la jeune femme de « terroriste, islamiste et de salope » parce qu’elle portait le voile islamique. Il avait été condamné à une amende. Mais le parquet avait fait appel, car il avait déclaré en audience que « ces gens-là » n’étaient pas de « vrais êtres humains ». Il se trouvait au tribunal de Dresde pour répondre de ses déclarations quand il a tué Marwa El-Sherbini venue pour témoigner. Le mari de la victime qui s’était interposé s’est fait accidentellement tiré dessus par la police allemande. Il est, pour l’heure, dans un état critique.

L’Allemagne, islamophobe ?

Pour beaucoup d’Egyptiens, ce crime s’inscrit dans un contexte d’islamophobie grimpante en Europe. Ce sentiment est renforcé par le silence affiché par l’Allemagne. Mardi dernier, Thomas Steg, le porte-parole du gouvernement avait défendu la réaction de l’Outre-Rhin arguant que les détails du cette affaire n’étaient pas suffisamment clairs pour « une réaction spontanée ». « C’est un acte répugnant, qui nous a inquiété et choqué » a-t-il expliqué. Il n’empêche, pour une partie de la communauté musulmane et égyptienne, la mort de Marwa El-Sherbini relève du racisme ambiant présent dans le pays. Selon le quotidien en ligne Menassat, « la mauvaise communication, la crise financière, la persistance des stéréotypes culturels soutiennent le discours populiste et chauvin des partis de l’extrême droite. »

Mobilisations

De son côté, le secrétaire général du Conseil central des juifs en Allemagne, Stephan Kramer, a lui aussi mis en garde contre « l’islamophobie » et a dénoncé le peu de réactions politiques et médiatiques. « J’ai voulu exprimer ma solidarité parce que j’ai été très surpris que les réactions politiques et médiatiques soient si limitées », a-t-il déclaré à l’AFP. « Tous ceux qui ont affirmé que l’islamophobie était un faux débat ces dernières années ont été désavoués ».

Après plusieurs mobilisations notamment, lors des obsèques de Marwa El- Sherbini qui se sont déroulées lundi dernier à Alexandrie, les Egyptiens ont obtenu gain de cause. Cette déclaration de la chancelière devrait apaiser la population qui avait multiplié les appels de soutien sur les sites communautaires et demandé le boycott des produits allemands.

http://www.afrik.com/article17136.html

Maroc : visa pour la France via Internet

InternetFranceMarocImmigration  

 

Maroc : visa pour la France via Internet

Le consulat de France à Casablanca, au Maroc, recevra à partir du 4 juillet, les demandeurs de visas sur rendez-vous via son site Internet consulfrance-ma.org. Cette mesure est destinée à éviter les longues files d’attente devant la porte du Consulat, notamment en période estivale. Gilles Bienvenu, consul général de France à Casablanca, revient sur les modalités de ce nouveau système.

 Jeudi 22 juin 2006, par Vitraulle Mboungou

Les Marocains, désirant obtenir un visa pour l’Hexagone, n’auront bientôt plus besoin d’attendre de longues heures devant la porte du Consulat de France de Casablanca. Dès le 4 juillet prochain, ils pourront prendre rendez-vous pour demander leur visa en se connectant à l’adresse consulfrance-ma.org. Selon le consulat, la démarche permettra une délivrance rapide, une étude personnalisée et un meilleur traitement des demandes. Mais ce dispositif ne concerne pas les autres consulats de France du royaume. De même qu’il ne peut être utilisé par les demandeurs de visas bénéficiant déjà de modalités de dépôt facilitées, tels que les chefs d’entreprises, les cadres ou membres d’organismes rattachés à la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc et les demandeurs de visas long séjour pour études. Cette procédure est déjà expérimentée par le consulat des Etats-Unis à Casablanca.

Afrik : Pourquoi avez-vous choisi de recourir à ce système ?
Gilles Bienvenu
 : La décision de recevoir à Casablanca les demandeurs de visa sur rendez-vous est une décision technique, visant à améliorer les conditions de réception du public. En effet, à l’heure actuelle, les demandeurs de visas sont reçus selon leur ordre d’arrivée à la porte du consulat. Celui-ci ouvrant ses portes à 8h chaque matin, les demandeurs qui viennent des points les plus éloignés de la circonscription consulaire, par exemple Benni Mellal, situé à trois heures de route, doivent parfois venir passer une nuit à Casablanca pour pouvoir, le matin, prendre place dans la file d’attente. L’octroi de rendez-vous via Internet permet de donner la certitude aux demandeurs d’être reçus à l’heure et au jour de leur choix parmi les dates proposées. Le reste de la procédure demeure inchangé.

Afrik : Et pourquoi maintenant ?
Gilles Bienvenu
 : En juillet-aout, le nombre des demandes de visas augmente très fortement. Elle passe de 300 à plus de 800 par jour. Par conséquent, les délais d’attente augmentent très sensiblement, passant d’une heure ou deux à trois, quatre, voire cinq heures. En dépit des aménagements apportés à la salle d’attente – jardin intérieur, téléviseur etc. Ce temps d’attente est difficilement supportable et génère des tensions compréhensibles. Mettre en place ce système de rendez-vous au début de la période estivale qui correspond à une période de forte affluence, nous a paru alors absolument justifié car il permettra de réduire considérablement les temps d’attente.

Afrik : Pourquoi la mesure ne concerne que le Consulat de Casablanca ?
Gilles Bienvenu
 : Cette mesure, purement technique, relève du pouvoir qu’a chaque consul général d’organiser le fonctionnement de ses services. Le consulat général de Casablanca, qui traite près de 100 000 demandes par an, est confronté à des flux importants, qui requièrent une optimisation des méthodes de travail. Le ministère français des Affaires étrangères a accepté par conséquent d’expérimenter à Casablanca un logiciel de prise de rendez-vous répondant à cette préoccupation.

Afrik : Quand sera-t-elle effective ?
Gilles Bienvenu
 : La date exacte de mise en oeuvre de cette nouvelle procédure, initialement prévue fin juin, a du être légèrement décalée. Elle sera effective le 4 juillet au matin.

Afrik : Cette nouvelle procédure ne risque-t-elle pas d’accroître le délai d’obtention des visas ?
Gilles Bienvenu
 : Le délai d’instruction des dossiers n’augmentera pas. Il est pour l’instant d’environ 48h. En revanche, il ne sera pas toujours possible d’obtenir un rendez-vous pour le lendemain ou même le surlendemain. Nous conseillons donc de ne pas attendre le dernier moment pour prendre rendez-vous pour déposer sa demande de visa, ni d’attendre d’avoir son billet d’avion. Il faut préciser que cette procédure de rendez-vous ne concerne pas les hommes d’affaires ou cadres d’entreprises appartenant à la Chambre française de commerce et d’industrie, ni les entreprises qui disposent d’un coursier accrédité auprès du Consulat général, ni les demandeurs de visas de long séjour pour études.

http://www.afrik.com/article10010.html

Tests ADN : Besson refuse de se sacrifier[www.afrik.com]

Tests ADN : Besson refuse de se sacrifier[www.afrik.com] dans ACTU GENERALE

 SociétéFrancePan AfriqueImmigrationPolitique

Tests ADN : Besson refuse de se sacrifier

Le ministre français de l’immigration renonce à une mesure controversée

 Lundi 14 septembre 2009, par Denis Carlier

Interrogé sur Europe1 ce dimanche, le ministre français de l’immigration Eric Besson a déclaré ne pas pouvoir signer le décret d’application de la procédure de test ADN selon le délai prévu par la loi. Destinée au regroupement familial, la mesure a fédéré contre elle une opposition suffisante pour que la majorité UMP hésite désormais à l’appliquer. Le contexte est également particulièrement défavorable au gouvernement, alors que le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est accusé de racisme.

Dégueulasse », selon le mot resté célèbre de la secrétaire d’Etat à la ville Fadela Amara, le test ADN ressurgit dans l’actualité politique française. Le ministre de l’immigration, de l’intégration et de l’identité nationale Eric Besson est intervenu dimanche sur la radio Europe1 pour expliquer qu’il ne signerait pas les décrets d’application de la loi, pourtant votée par le Parlement.

Son argumentation tient à « une raison simple : je ne suis pas en mesure, dans les délais impartis par la loi – le 31 décembre 2009 – de respecter l’esprit et la lettre de la loi ». Celle-ci prévoit, selon Besson, un encadrement strict de ce qui reste une expérimentation. Seule la mère de l’enfant peut, sur une base volontaire, demander des tests génétiques pour obtenir un regroupement familial. Une confidentialité absolue est requise, entend-il de plus préciser, interdisant tout fichage des données. Pour donner un exemple de l’impossibilité d’appliquer la loi en respectant cette exigence, Besson évoque les consulats, qui ne comptent pas de médecins, alors que le recours à du personnel extérieur nécessiterait un fichier de suivi. Pour cette raison, le ministre demande au Parlement de bien vouloir « reporter d’un an ou deux ans » le délai d’application de la loi.

Jean-François Copé, président du groupe UMP de l’Assemblée nationale, s’est opposé ce lundi aux déclarations d’Eric Besson. Il a rappelé sur la chaîne télévisée France 2 que « lorsque la loi est votée, les gouvernements ont l’obligation de mettre en œuvre les décrets d’application ». Le Premier ministre François Fillon, au courant des intentions du ministre de l’immigration, a confirmé que le texte ne serait pas appliqué pour l’instant, annonçant une nouvelle discussion au Parlement « des conditions de mise en œuvre de ces tests ADN ». Malgré ces tensions et la perspective d’une rediscussion parlementaire, de nombreuses associations antiracistes espèrent y voir là une victoire. Le communiqué de SOS Racisme parle même de l’« enterrement » d’une initiative « populiste dont le seul but est d’associer l’étranger au fraudeur ».

Un contexte défavorable

Le cafouillage interne à la majorité UMP n’est que le dernier épisode d’une longue série de controverses, depuis le dépôt par le député UMP Thierry Mariani d’un amendement relatif aux tests ADN, dans le projet de loi sur l’immigration de 2007. Sérieusement amendée suite à la forte pression d’une partie de la société civile, la loi s’est trouvée peu à peu vidée de la majorité de sa substance, réduite à une « usine à gaz » selon les termes de Besson.

Brice Hortefeux, alors qu’il était en poste, avait stratégiquement omis de signer le décret. Suivant son exemple, Besson s’est, dès son arrivée au poste, montré très prudent. En février, il déclarait vouloir atteindre avant de promulguer la loi « la conviction absolue que tout a été fait sur le plan éthique, moral et sur celui des réalisations concrètes ». Dimanche, sur Europe1, il a même refusé de répondre à la question de savoir si l’amendement avait été une « erreur ». Le luxe de précautions avec lequel le sujet est traité au ministère de l’immigration s’explique par sa forte polémicité, et les risques qui en découlent à s’investir dans sa mise en place.

Mettre en application le texte ne pourrait que relancer la polémique sur les propos, qualifiés par beaucoup de racistes, tenus la semaine dernière par le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux. D’autant que, par solidarité gouvernementale, Eric Besson a dû lui apporter son soutien, le décrivant comme « humaniste » et « pétri de son histoire personnelle de catholicisme social ». A cela risquerait de s’agglomérer les critiques quant au rapprochement de l’UMP avec des partis de droite conservatrice anti-immigration, en vue des élections régionales de 2010.

De quoi relativiser l’argumentation offensive d’Eric Besson, affirmant dimanche sur Europe1 que « d’ici 10, 15 ou 20 ans », ce serait aux « historiens » de s’interroger sur l’étrange opposition de l’intelligentsia de la fin des années 2000 à une mesure parfaitement entrée dans les moeurs. Cette « émotion très palpable » aurait même, selon le ministre, « nui à l’image de la France à l’étranger ». Une critique qui s’apparente, chez Besson, à un dernier doigt d’honneur.

http://www.afrik.com/article17547.html

 

Immigration africaine en France : un mythe s’effondre

 

SociétéFrancePan AfriqueUnion EuropéenneImmigration

Immigration africaine en France : un mythe s’effondre

 Jeudi 19 février 2009, par Djamel Belayachi

Selon l’INED, pas plus de 12% des immigrés en France étaient Africains en 2002

L’Afrique subsaharienne est la région du monde d’où l’on émigre le moins vers l’Europe, révèle une étude menée par deux chercheurs, David Lessault et Cris Beauchemin, pour le compte de l’Institut National des Etudes Démographiques (INED). Elle a été publiée ce jeudi dans la revue Population et société. On est bien loin de la déferlante décrite par certains politiques et médias en France.

L’idée reçue selon laquelle les Africains immigrent massivement en France et en Europe vient d’être battue en brèche. « Il n’y a pas plus d’exode en Afrique subsaharienne qu’il n’y a d’invasion de Subsahariens en Europe », révèle une étude parue le 19 février dans la revue Population et sociétés, de l’Institut National des Etudes Démographiques (INED). Chiffres à l’appui, l’étude, menée par David Lessault et Cris Beauchemin, tous deux chercheurs à l’INED, démontre ainsi que l’immigration subsaharienne reste « minoritaire en France ou en Europe, que l’on considère les entrées annuelles de migrants ou la population immigrée ». « Récente » et d’un apport « modeste », elle représentait, en 2004, 12% seulement de l’ensemble des immigrés en France, soit trois fois moins que l’immigration maghrébine et européenne, et ce bien qu’elle ait fortement augmenté ces dernières décennies, se multipliant par 27 depuis 1962 (de 20000 en 1962 à 570000 en 2004). Une hausse « certes spectaculaire, mais on partait de très bas », indiquent les chercheurs.

En 2000, moins d’un Subsaharien sur cent vivait dans un pays de l’OCDE

Entre 1997 et 1998, époque du lancement d’une campagne de régularisations par le gouvernement Jospin, un « pic d’entrée » a été enregistré. Mais celui-ci correspond en réalité à « une augmentation du nombre de titres (de séjour, ndlr) délivrés à des personnes entrées sur le territoire national depuis plusieurs années (en moyenne six) ». Au final, les bénéficiaires subsahariens du fameux sésame à cette époque représentaient seulement 40% de l’ensemble des ressortissants régularisés. « Quelle que soit la période considérée, aucun pays d’Afrique subsaharienne ne figure dans le trio de tête des bénéficiaires des régularisations ; ce sont l’Algérie, le Maroc et la Chine qui y figurent », poursuit l’étude. Même en incluant les irréguliers qui n’avaient pu obtenir de titre de séjour en 1998, « les Africains représentaient en 1999 moins de 11% de la population immigrée totale ». Sur l’ensemble des pays de l’OCDE, les Subsahariens ne formaient pas plus de 4% des immigrés en 2000, soit « moins d’une personne sur cent née au Sud du Sahara et âgée d’au moins 25 ans ».

La France n’accueille qu’une « infime partie » des réfugiés subsahariens

Selon cette étude, les migrations à l’intérieur des pays africains sont beaucoup plus importantes que vers l’Europe : « En 1990, le réseau d’enquêtes sur les migrations et l’urbanisation en Afrique de l’Ouest (REMUAO) a enregistré 22000 migrations de l’Afrique de l’Ouest vers l’Europe, contre 258000 migrations ente pays de cette région africaine ». Autre mythe qui s’effondre : les réfugiés fuyant les conflits dans certaines régions d’Afrique sont beaucoup plus nombreux à rejoindre des pays voisins qu’à se rendre en Europe, qui n’accueille « finalement qu’une infime partie » d’entre eux. Ainsi, « en 1999, neuf réfugiés sur dix originaires de la République démocratique du Congo étaient restés en Afrique. Il en était de même pour 96% des réfugiés libériens, 93% des Tchadiens et 88% des Rwandais ».

Le vieux continent reste toutefois la première destination de la « minorité » migrante qui décide de quitter l’Afrique. Mais la France, autrefois destination première des Subsahariens, a reculé à la deuxième place, tandis que de nouveau pays de destination ont récemment émergé, comme l’Espagne et l’Italie. Mais même dans ces pays, les Subsahariens restent bien peu nombreux par rapport aux autres populations immigrantes (4% en Espagne et 8% en Italie). On est bien loin de l’image d’immigrants africains débarquant en masse sur les plages du nord de la méditerranée, souvent véhiculée par les médias en Europe.

- Consulter l’étude

http://www.afrik.com/article16294.html

Filip Nikolic , l’ex-membre du boys band français les  » 2be3  » vient de décéder.

philipnkolikdesyeuxquiontfaitrevetouteunegenerationreference.jpg

Image de prévisualisation YouTube

Filip Nikolic des « 2be3″ : retour sur une trop courte carrière

Filip Nikolic , l’ex-membre du boys band français les «  2be3  » vient de décéder. Après avoir immortalisé avec les autres membres du groupe le tube « Partir un jour », Adel Kachermi et Franck Delay, il s’était tourné vers le grand écran, dans le film américain « Simon Sez, Sauvetage explosif » en 2000 et à la télévision dans Navarro et Brigade Navarro. Il avait aussi participé en 2006 à l’émission « Je suis une célébrité, sortez moi de là !  » où il finira à la seconde place. Il était le papa d’une petite fille, Sasha, née en janvier 2005. Retour en images sur sa (trop) courte carrière, interrompue à l’âge de 35 ans.

 

Tito Jackson : « J’ai pardonné au docteur Conrad Murray »

Classé dans : ACTU GENERALE,MICHAEL JACKSON HOMMAGE,SANTE,SOCIETE ET DIVERS — tebawalito @ 17:14

titojacksonjaipardonneaudocteurconradmurrayimagearticleportrait.jpgAbaca

2009-09-16T13:39:00+0200

13h39

Tito Jackson : « J’ai pardonné au docteur Conrad Murray »

Alors que le décès de Michael Jackson a officiellement été déclaré comme étant un homicide , dû à l’administration d’une trop forte dose de Propofol, un anesthésiant, le frère de la star, Tito Jackson, confie qu’il a pardonné à Conrad Murray. En tant que médecin personnel de Michael, Conrad Murray est en effet le suspect numéro un dans cette affaire , même si son niveau de culpabilité n’a pas encore été officiellement établi.

Interrogé par le Daily Mirror, Tito Jackson explique qu’il est parvenu à pardonner au responsable présumé de la mort de son frère : « Si je lui ai pardonné ? Nous sommes supposés pardonner, en tant qu’êtres humains. Je ne suis pas haineux, ou quoi que ce soit de ce genre. Je vais juste prendre les choses comme elles viennent. Je suis censé pardonner. Nous sommes tous censés pardonner. Ce sont mes croyances. Donc oui, je lui pardonne. C’est ce que Dieu a dit, nous sommes censés pardonner. C’est un acte religieux.« 

Alors que Tito Jackson affirmait récemment vouloir que justice soit faite et voir le responsable de la mort de Michael porté devant la justice , il semble aujourd’hui plus tempéré : « Je pense que Murray a dû paniquer lorsque mon frère ne s’est pas réveillé. Il a certainement réalisé qu’il y avait un problème et il a essayé de le réanimer. Je pense que s’il avait appelé les secours immédiatement, mon frère serait toujours en vie à l’heure actuelle.« 

Et d’ajouter, pour conclure : « Je chérissais mon frère et il me manque à chaque moment où il n’est pas là. C’est un sentiment présent sans arrêt. On ne se remet jamais d’une telle tragédie. Mais il y a beaucoup d’amour dans notre famille et nous nous soutenons les uns les autres, c’est ce qui compte. Les enfants vont bien, ma mère fait un travail merveilleux avec eux. Ils retrouvent doucement une vie normal, mais leur père leur manque toujours autant.« 

http://people.premiere.fr/News-People/Tito-Jackson-J-ai-pardonne-au-docteur-Conrad-Murray/(gid)/2043660

123
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...