TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

30 octobre, 2007

Parcours d’entreprise: Ménélik

Classé dans : AFRIQUE ET DIASPORA,NOIR OU BLACK MAIS ILLUSTRE — tebawalito @ 4:07

menelick.jpgParcours d’entreprise

Ménélik

Nabo Sene pour Linternationalmagazine.com, publié le 19/09/2007

En 1995, acclamé sur toutes les scènes du monde, il chantait « Tout baigne ». Albert Tjamag de son vrai nom, Ménélik était à ce moment un des espoirs français de la musique rap. C’est d’ailleurs à ce titre qu’il a été consacré, meilleur espoir masculin des Victoires de la musique en 1997. Trois albums plus tard, le négus des temps modernes montre qu’il n’a pas démérité. En 2000, son dernier disque « OQP » a certes eu une audience plus discrète que « Phénoménélique », « Je me souviens » ou « Bye bye » mais les fans et les professionnels de la musique s’en rappellent encore. Aujourd’hui, Albert Tjamag a troqué son habit de rappeur contre celui d’un entrepreneur et fabrique à présent des habits de golf. Une drôle de reconversion. Chronique de la naissance de Cuz golf Couture.

 

« Un jour, Mouss Diouf, m’a emmené dans un parcours et je suis tombé amoureux de ce sport ». Voila comment tout a commencé, il y a 8 ans. La passion du golf s’installe et un jour, Albert Tjamag se voit refuser l’accès au parcours car il était habillé en jean.

L’idée de s’investir dans une entreprise de golf commence à germer. « Il n’y avait pas de vêtements de golf correspondant à mon état d’esprit de « jeune » et qui soient vraiment différents de ce que le marché offrait déjà » affirme t-il. Sa première collection verra le jour en 2004. En trois ans seulement, Cuz golf Couture a su se positionner dans le monde relativement fermé du golf. Ce qui est absolument étonnant lorsque l’on connaît les difficultés inhérentes à la création d’entreprise en France. Comme le dit son initiateur, « c’était un chemin de croix car il est très difficile de convaincre avec rien qu’une idée, même si elle est originale ».

Le fait d’être Ménélik et d’avoir eu des succès musicaux a pu susciter la sympathie des banquiers mais cela ne suffisait pas. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Cuz Golf Couture a établi un argumentaire qui mettait plus en avant la qualité et l’originalité du produit sans mentionner Ménélik et sa notoriété. Ceci étant, le succès de la marque tient aussi à l’originalité de la démarche d’Albert Tjamag.

De nombreux rappeurs français se cantonnent dans la création des marques de vêtements « street wear », contrairement à Cuz Golf Couture qui a créé la surprise en se situant dans un créneau beaucoup moins attendu. La marque a quand même emprunté au monde du rap le « street marketing », une forme alternative de communication alors inconnue dans le monde golfique.

L’objectif est d’avoir dans dix à quinze ans « une renommée équivalente à celle de Lacoste aujourd’hui ». « J’aimerai que notre marque soit une référence et surtout qu’elle ne soit pas galvaudée. Malgré notre jeunesse, nous avons réussi à nous positionner comme des créateurs dans le monde golfique. A la quantité, nous préférons la qualité » poursuit Albert Tjamag.

En effet, avec son côté différent et décalé, la marque commence à faire ses preuves. Des vedettes comme Mc Solaar, Louis Saha et Jérôme Alonzo sont fans de Cuz Golf Couture. Ce qui montre que ces tenues ne sont pas destinées qu’aux parcours de golf, l’élégance des coupes en fait aussi des habits de ville.

L’année prochaine, il est question que la marque soit référencée aux Galeries Lafayette, au Bon marché et au Printemps. Histoire qu’elle soit accessible au grand public même si l’équipe dirigeante de Cuz « préfère une clientèle réduite mais regardante sur la qualité et qui va suivre la marque dans le temps à une clientèle très large mais aussi très versatile ».

Et la musique alors ? Ménélik a été absorbé par Cuz Golf Couture mais la musique est en lui. Peut être qu’elle la rattrapera en cours de route. Aujourd’hui, Albert Tjamag est un exemple de maturité, de responsabilité et d’éthique. « Je me dis toujours que j’ai une responsabilité. Il est nécessaire de montrer un modèle fort et d’avoir une attitude noble ». C’est ainsi qu’il veut participer à l’implantation d’une bourgeoisie économique noire en France.

 

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...