TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

3 septembre, 2007

DECONSTRUIRE LE RACISME

Classé dans : RACISME ET ANTIRACISME CONTEMPORAIN — tebawalito @ 7:44

Après la 2è guerre mondiale, c’était la décolonisation, l’occident pensait, que le phénomène du racisme allait disparaître progressivement de leur sol. Le racisme à la suite des découvertes des chambres à gaz nazis, l’antisemitisme, était passé du statut de simple opinion au crime. Le racisme colonial, aussi était censé disparaître avec la décolonisation.  Avec la modernité , la marche vers le progrès semblait inexorable.

Déception vers les années 1970, l’idée d’une évolution économique, visant plus de croissance et de démocratie, moins de pauvreté de racisme et d’antisemitisme sont au fur et à mesure abandonnées.

c’est avec le discours d’Enoch POWEL aux royaume-uni, qui critiquait la politique de l’immigration en se basant sur le mot race et l’avènement national front, que se sont manifesté ce recul du combat contre le racisme. Les années 1980 verront ainsi, s’installer dans différents agenda européens, les thèmes du racisme, de la xénophobie et d’antisémitisme.

 En Angleterre, c’est la discrimination raciale dans l’emploi, le logement attestée par plusieurs enquêtes et études. La violence raciste des villes se répercutent dans les campagnes. (voire en 1991 la manifestation du British National Party [BNP] pour un pouvoir blanc et contre une société multiraciale) .

En France, le phénomène est constaté par la montée du front national, confirmée par les sondages d’opinions. par contre le thème de la discrimination raciale est moins mise en exergue, que l’exclusion sociale et ethnique. Néanmoins, la violence raciste est très limitée.

Dans l’ancienne Allemagne Fédérale, le terrain du racisme était limité, mais réel. Son champs principal, les campagnes où la xénophobie est liée à des crises économiques conjoncturelles.  (1966-1967, 1974). Cela est constaté par le traitement infligé aux turcs. La réunification, apporte un grand changement avec la vague des attentats plus xénophobes, que racistes : dans l’ex République démocratique allemande, attentat contre un foyer d’immigrés en septembre 1992 à Hoyerswerda. Puis cette violence xénophobe s’est généralisée dans tout le pays. Elle mettra en cause des groupes de skineads et de néo-nazis. L’antisemitisme, aussi trouve sont terrain dans les profanations des tombes juives. L’apogée politique de ces manifestations se traduit par la percée électorale de formation d’extrème droite. Cette perçée n’a pas été confirmée au milieu des année 1990.

En italie, pays connu pour ses traditions de non racisme (ex: réticence du régime faciste à emboîter le pas à l’antisemitisme nazi), a vu le racisme devenir une préoccupation pour l’ensemble de ses médias et intellectuels dans les années 1990. Ancien pays d’émigration et actuel pays d’immigration, son racisme reste limité ses expressions : par les tensions sociales liées à la dislocation du tissus urbains, les lieux de concentration d’immigrés et la concurrence économique due à l’immigration sur le marché de travail clandestin sans inclure le trafic de drogue. Ce phénomène est plus médiatisé, que politisé. Le racisme anti immigré a été minoré par la ligue populiste à son apogée dans les années 90. Celui-ci n’est en rien comparable avec le front national français.

En Belgique, contrairement aux autres, le phénomène est avant tout politique et institutionnel.  Les violences sont limitées, mais on note la montée du VLAAMS BLOK flamand, parti d’extrème droite.

Malgré la différence des formes d’expressions, le constat reste unanime sur le problème en Europe.

La modernité en crise

Jusqu’aux années 70, en  l’Europe occidentale, les sociétés étaient industrielles, dotée de de mouvement d’ouvrier puissants ayant un rôle central dans la vie sociale politique, culturelle ou intellectuelle. Entrée dans l’ère post-industrielle, le mouvement ouvrier décomposé s’est affaibli; on constate alors, une perte des capacités à informer les principaux débats sociaux et politique. L’allemagne réunie a entraîné une difficulté des syndicats, jusque là résistants.

 L’immigré bouc émissaire

La dualité de socio-économique et l’exclusion devenant une préoccupation majeure, donne au racisme son nouveau terrain de développement. Pour les pauvres blancs victimes de cette mutation, l’immigré est devenu leur bouc émissaire leur malheur, comme s’il fallait imputer à l’immigré, lui même victime de la situation, l’exclusion et la chute sociale. Parallèlement, ceux qui se trouvent du bon côté de cette société duale adoptent un comportement individuel ou collectif visant à créer une barrière, qui tiendra la classe dite dangereuse auxquelles sont largement assimilés les immigrés. Le développement des politique d’etat providence, visant à assurer à tous l’égalité des chances et et la redistribution sociale, a été malmené dans les années 1970 par des raisons économiques. Avec la concurrence liée à la globalisation  de l’économie  et l’internationalisation des grandes entreprises, le coût de ces politiques devenus exorbitant face aux nombre de chômeurs croissant et aux pourcentage de personnes âgées en hausse. Dans ces conditions le néo-libéralisme a gagné du terrain au cours des années 80, alors que les formules type sociaux démocrate battent de l’aile. D’ou un contexte favorable au ressentiment souvent populiste d’une croyance en  leur abandon par l’etat, d’ignorance par les partis politique, de trahison. Ce qui les amene à penser que seul l’immigré est pris en compte, pervertissant ainsi, les institutions au détriment des nationaux.

La question des identités dans les années 1970 devient pesante en Europe. On note partout des appels à la spécificité : régionale, aux affirmations religieuses ou communautaires, qui donnent une densité à la notion d’ethnicité, ou à l’opposé nationalisme crispés et inquiets, plus ou moins xénophobes et racistes attachés davantage à la fermeture de la nation sur elle même qu’à son ouverture aux valeurs universelles de la raison et de la démocratie. Un nationalisme traduisant un sentiment de peur contre une menace sur leur identité ou leur culture nationale par l’invasion d’une culture, d’une religion immigrée incluant juifs et tsiganes. Fait qu’ils dénoncent en s’en prenant à ces populations désignées. Ils mettent en avant le caractère irréductible de leur culture et religion, le racisme devient alors culturel.

 

conclusion

le débat, nous conduit à une nouvelle ère du racisme conquérante à la modernité. Soit sous forme d’universalisme visant à soumettre les peuples colonisés à détruire leur résistance en les dominant et en les exploitant, quitte à les faire rentrer par le plus bas par le marché du progrès. Soit sous la forme d’un « différentialisme » visant particulièrement les juifs, comme le symbole des aspects les plus contesté de la modernité: le cosmopolitisme de l’argent et du pouvoir, voire le socialisme, la révolution.

Le racisme et l’antisemitisme se sont attenué, lorsu’un cadre national a été crée pour l’éducation, les conditions du modernisation économique et de l’industrialisation, de l’expansion et de l’intégration culturelle. Mais avec la déstructuration des ensembles et de l’économie devenue internationale, semblant plus s’opposer à la nation, qu’à s’y intégrer, ébranle les institutions. Car lorsque les sociétés ont du mal à articuler en leur sein, les valeurs de la raison et du progrès économiques avec celles de la spécificité voire culturelle ou nationale; le racisme, la xénophobie et  l’antisemitisme trouvent là un espace pour se redéployer.

résumé par teba walito pour votre information (source le courrier de l’unesco mars 1996)

1 septembre, 2007

RDC LES GRANDS LACS

Classé dans : POLITIQUE — tebawalito @ 22:43

rpcwsv32824602billclinton.jpg3llh8428573302desirekabila.jpg5vrle371535002carterdc1.jpgsoxkus48419402gorilledesgrandslacs.jpgrcsks85938602josephkabilaegbush.jpg

LES GRANDS LACS (suite) REAGISSEZ face à ces barbaries

Classé dans : VIOLENCE ET SOUVENIRS QUELLE PERSPECTIVE? — tebawalito @ 22:36

prfwu031250602rwanda.jpgovxwve24493602lespresidrdc.jpgmp3iyg95768702grandslacsvictimes.jpgksl8sp50884602burundiculture.jpgimrvgx30078702deceskabila.jpg

LES GRANDS LACS SUITE

LES GRANDS LACS (suite) REAGISSEZ face à ces barbaries

Classé dans : PANAFRICANISME,VIOLENCE ET SOUVENIRS QUELLE PERSPECTIVE? — tebawalito @ 22:22

87vblw13145402mobutu.jpg2k3hss87504402nejamaistrahirlecongo1.jpg7zkgdb88309102lorsdesngociationkabilaetmandela.jpgdwvqra10612802desirekabila.jpg

LES GRANDS LACS (suite) REAGISSEZ face à ces barbaries

Classé dans : VIOLENCE ET SOUVENIRS QUELLE PERSPECTIVE? — tebawalito @ 22:21

guvfwe77656202grandslacs.jpg1f1omj59701002kabila.jpghtsjby93263502guerregrandslacs.jpghza4fv32341102rwanda.jpg8uxffh85873202rwandarevolte1.jpg

LES GRANDS LACS (suite) REAGISSEZ face à ces barbaries

Classé dans : VIOLENCE ET SOUVENIRS QUELLE PERSPECTIVE? — tebawalito @ 22:10

aavwgn34990002lesgrandslacs.jpg8uxffh85873202rwandarevolte.jpg2qytqk26385702kabilapere.jpg2k3hss87504402nejamaistrahirlecongo.jpg

LES GRANDS LACS : LA GRANDE BARBARIE, QUI NE DIT PAS SON NOM

g0zusn52781502gerredesgrandslacs.jpgerwpta36331902guerregrandslac.jpg5vrle371535002carterdc.jpg27eusk88268102crimesdesgrandslacs.jpgh4wey888454302guerredesgrandslacs.jpgA CE STADE DE NOTRE CIVILISATION, OU  DE NOTRE HUMANITE, CERTAINS CRIMES, CERTAINS COMPORTEMENTS NE DEVRAIENT PLUS AVOIR DROIT DE CITER DANS LES FAITS DIVERS, COMME DANS LES FAITS POLITIQUES. NOTRE SIECLE NE DEVRAIT PLUS CONNAÎTRE CE GENRE D’HORREUR.  IL ME SEMBLE QUE LE TRAVAIL, QUE TOUS LES PAYS CIVILISES, SI CE MOT A UN SENS, SONT EN CE MOMENT ENTRAIN DE FAIRE, EST UN TRAVAIL DE RECONCILIATION ENTRE DES ÊTRE HUMAINS DE TOUTES  RACES.  MALGRE, QUE DES PRATIQUES BARBARES TELLES QUE : L’ESCLAVAGE, LE COMMERCE TRIANGULAIRE, LA 1ERE ET 2EME GUERRE MONDIALE, LA SHOAH ET L’APARTHEID AIENT PU EXISTER, AUJOURD’HUI, LA DEMARCHES CONSISTE EN UNE TENTATIVE D’ERADICATION DE CES CRIMES, QUI ONT TANT JETTE L’OPPOBRE SUR NOTRE SOCIETE, LA HAINE DE L’AUTRE DANS NOS COEURS ET LE SENTIMENT DE VENGEANCE, QUI OBSCURCIT NOTRE RAPPORT A L’AUTRE. POURTANT, IL N’Y A PAS SI LONGTEMPS,  LA REGION DES GRANDS LACS VIVAIT CES CRIMES SANS NOM ET CONTINU DE SUBIR LES CONSEQUENCES. CE N’ETAIT PAS DANS UN REVE, NI UN CAUCHEMAR, MAIS DANS UNE REALITE CRIANTE. LE MONDE ENTIER A ETE TEMOINS EN DIRECT DE LA TELEVISION ET AUTRES MEDIAS DE CES FAITS.

 QUE FAISONS NOUS ??????????ALORS QUE  DANS NOTRE VOISINAGE , DES ÊTRE HUMAINS APPEL AU SECOURS, DES ÊTRE HUMAINS SOUFFRENT?????????   

 DEMANDONS A LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DE  NE PAS LAISSER CE PEUPLE MARTYRISE DANS L’OUBLI. SE SOUVENIR, NON PAS POUR NOURRIR LA RANCUNE,  LE  SENTIMENT  HAINE ET DE VENGEANCE. MAIS SE SOUVENIR, POUR CREER  DEMAIN, UNE AUTRE CONCEPTION DE L’HUMANITE. AVEC POUR OBJECTIF LA FRATERNITE ET LA PAIX CIVILE. UN TRIBUNAL PENAL INTERNATIONAL RENFORCE ET EFFICACE SERAIT UNE BONNE GARANTIE DES DROITS DE L’HOMME. RECLAMONS PLUS DE MOYENS POUR CETTE INSTITUTION…………..

 UNE MINUTE POUR LA MEMOIRE DE CES FRERES TOMBES SOUS LES BALLES DES CRIMINELLES. EN VOUS REMERCIANT POUR EUX. REAGISSEZ FAITES VOS COMMENTAIRES, POUR QUE CE CRIMES NE SE REPRODUISENT PLUS MERCI

TEBAWALITO.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

1...1314151617
 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...