TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

23 septembre, 2007

Société : Des couples mixtes dans la ligne de mire ‘libération)

rObj.render(« 15″, »2″,true)

Société

Des couples mixtes dans la ligne de mire

Les autorités multiplient les embûches pour les étrangers vivant avec des Français.

Par Carole Rap

QUOTIDIEN : mercredi 19 septembre 2007

Montpellier  correspondance

     

29 réactions  

loadNbReaction(‘NbOldReactions’,curDocId);

Les «amoureux au ban public» (1), du nom de leur collectif, se sont donné rendez-vous sur les bancs de l’Assemblée nationale cet après-midi. Mais ils ne se bécoteront pas. Car ces Français(e)s marié(e)s à des étrangers(ères) sont venus sans leur moitié. Leurs conjoints, qui se sont vus refuser un titre de séjour en France, sont restés chez eux pour ne pas risquer d’être arrêtés. Aux parlementaires qui ont accepté de les recevoir, épouses et époux de ces sans-papiers viendront raconter leurs histoires d’amour.

Des histoires de couples mixtes tourmentés par la préfecture, la police et parfois la mairie, qui les suspectent de mariage blanc. Multiplication des refus de visa ou de titre de séjour, arrestations à domicile, enquêtes de police menées sans respect de la déontologie ( Libération du 16 avril )… Les embûches pour les Français et étrangers mariés ou désireux de l’être sont déjà nombreuses. Et le projet de loi sur «la maîtrise de l’immigration» leur promet bien d’autres nuits blanches. Ainsi, selon le projet de loi, un conjoint de Français sans titre de séjour devra désormais retourner dans son pays d’origine pour obtenir un visa de long séjour, et donc se soumettre à un test de connaissance du français et des valeurs de la République.

Une quinzaine de Français concernés, dont dix en provenance de Montpellier, ont donc décidé de témoigner devant plusieurs députés. «On amène le vécu des gens à l’Assemblée, au moment où les députés vont durcir la loi, pour leur montrer le malheur qu’elle fait déjà», explique Nicolas Ferran, juriste à la Cimade-Languedoc-Roussillon et initiateur du collectif. Avec comme objectif premier de faire toucher du doigt les humiliations subies et prendre des contacts pour de prochaines actions. Des rendez-vous ont été pris avec le député UMP Etienne Pinte ainsi qu’avec les groupes socialistes de l’Assemblée et du Sénat. Du côté des Verts, le député de la Gironde Noël Mamère a promis de les recevoir. Certains des conjoints comptent également assister aux débats parlementaires.

Fort d’une soixantaine de familles, le collectif montpelliérain a fait des petits. A Marseille, Nîmes, Bayonne et Aurillac, des groupes similaires se sont lancés au cours de l’été. A Paris, une première réunion de Français et leurs conjoints étrangers s’est tenue hier soir à la Cimade Ile-de-France. Et à Béziers, à Lyon, d’autres couples mixtes songent eux aussi à s’unir.

(1) http://amoureuxauban.net

Laisser un commentaire

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...