TEBAWALITO

blog de la fraternité avec la diaspora noire. Ceux a qui cet appel fait echo, venez et matez mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 10 septembre 2007

10 septembre, 2007

RAMA YADE chez les squatteurs de ST Denis (source France deux)

Classé dans : AFRIQUE ET DIASPORA,BLACK LIBERTY,DROIT ET MILITANTISME,POLITIQUE — tebawalito @ 23:45

240pxramayade20070523n1.jpg

  Publié le 10/09 à 23:23

Aubervilliers: les squatteurs quittent les lieux

La centaine de squatteurs d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) était toujours sur place samedi après-midi.F3

Les squatteurs d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) ont accepté lundi les propositions de la préfecture

 Après trois quart d’heure de discussions, Lacine Koné, un des porte-parole des squatteurs a annoncé que « les familles respecteraient l’accord proposé deux heures auparavant par le sous-èpréfet ».Les squatteurs occupaient depuis deux mois un parvis près d’un groupe scolaire.

Le sous-préfet de Saint-Denis avait fait aux squatteurs une série de  propositions en échange d’une évacuation immédiate du campement.
Jour et nuit, ces familles, ivoiriennes majoritairement, se relayaient depuis 11 juillet au campement installé devant un groupe scolaire pour demander le relogement de tous les squatteurs du quartier de La Maladrerie. Le campement avait compté jusqu’à  80 tentes et 140 personnes.La situation s’était nettement durcie jeudi dernier après la première  évacuation par la force du site, à la suite d’une décision d’expulsion prononcée le 3 septembre par le tribunal de Bobigny, à la demande de la municipalité PCF.  Une nouvelle tentative d’expulsion avait eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, faisant deux blessés.La discussion lundi avec le sous-préfet de Seine-Saint-Denis s’est tenue à l’écart de la presse et de l’association  Droit au logement (Dal), qui soutient ces familles depuis des mois. Appelant les familles à rester « mobilisées » et « déterminées », le  porte-parole a ajouté que « la lutte prendra fin quand tous les engagements des  autorités seront devenus effectifs ». Puis, symboliquement, les porte-parole ont  dégagé les matelas installés au sol.Le plan du sous-préfet
Le sous-préfet s’était engagé à reloger  immédiatement les cinq premières familles expulsées et à engager au plus vite une enquête sociale afin d’étudier les possibilités de relogement pour 26 autres  familles menacées d’une expulsion prochaine.

A la fin de cette première étape, il s’engage à lancer la même enquête pour les 40 autres familles ayant participé depuis le 11 juillet au squat. Condition première: ces propositions « ne valent que pour les familles en situation régulière » et sont conditionnées « à l’évacuation immédiate du campement ». Deux autres critères sont cependant nécessaires pour que l’accord s’applique: les familles doivent être  inscrites sur les listes d’attente de logement  social, et elles doivent s’engagent à verser « les indemnités d’occupation dues au  bailleur », l’OPHLM d’Aubervilliers, où 3.800 demandes de logement sont en  attente.
Dossier politique
Dans ce dossier, qui a pris un tournure politique après la visite  controversée de la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme Rama Yade, la ville  d’Aubervilliers a toujours affiché sa fermeté, refusant de reloger les  squatteurs de son parc social.
    « 
Ceux qui ont donné pendant des années des leçons manquent parfois  d’humanité », avait expliqué Mme Yade à l’AFP après sa visite au campement,  perçue par la municipalité comme une « provocation » et « un soutien affirmé aux  squatteurs ».

Lâchez vos comm’s

PRESENTATION TEBAWALITO UNBLOG (Cliquez ici pour avoir la barre de menu)

Classé dans : AFRIQUE ET DIASPORA,PRESENTATION — tebawalito @ 0:58

untitledstatuedeboganda1.bmp1162436214photofilleyakoma19051.jpglm6b17imageracisme1.jpgmadibaetunenfant1.jpgcombatnoiramericain2.jpg526505773indiaarienaacp.jpgBonjour, je suis franco-centrafricaine, j’assume ce métissage culturel et j’ai crée ce blog pour exprimé ma position sur la fraternité et ses différents obstacles : le racisme, la xénophobie etc….mon objectif diffuser différentes choses en passant de  l’histoire de mon pays à celle de la diaspora black en générale. Sur leurs différentes réalisations à travers le monde et mieux les faire connaître, pour finalement démontrer aux autres pourquoi à travers les grandes souffrances du passé, seul un appel à la fraternité, peut créer une nouvelle manière de vivre ensemble car nous appartenons tous à l’espèce humaine. Cela passe par la dénonciation en permanence du racisme, de la xénophobie et de tout ce qui peut s’en rapprocher ou les rappeler. Ce qui a été vécu dans le passé appartient au passé. Mais il ne doit pas se reproduire (esclavage des noirs). En parler ne signifie pas attiser des rancunes, mais en empêcher la reproduction et dire au monde que cette souffrance abolie, rejetée par tous devrait faire l’objet de compassion et devenir le socle de notre fraternité. « C’est à dire du plus jamais ça ». Et du vivre dans l’altérité, sans animosité. Rappelons nous « on ne peut pas juger les actes d’aujourd’hui avec les critères d’hier » tout comme « ce qui nous rassemble est finalement plus fort que ce qui nous divise »

   hormis cet objectif décrit précédemment, vous découvrirez une autre catégorie de thème qui sera plus axée sur ma vie personnelle. je l’ai appelé familial et privé.   

Je vous souhaite la bienvenue sur mon Blog, consommer sans modération, car elle peut passer de la forte émotion à la joie, de la révolte à la musique et à la danse. Laissez vous transporter par ces belles musiques que j’ai choisi pour vous.

Alors lachez vos commentaires sans limite, violents, agressifs et injurieux abstenez vous !!!

BONNE VISITE et faites vous plaisir surtout

var bub_url=’http://in.bubblestat.com/bs_cpt.bub?cs=a-yufu!kt3!t&cp=&js&jm=’;
bub_url+= ((new Date()).getTime());
document.write( »);


PRESENTATION TEBAWALITO UNBLOG (Cliquez ici pour avoir la barre de menu) dans AFRIQUE ET DIASPORA

DES CHERCHEURS ONT DECOUVERT EN AFRIQUE, LA PLUS ANCIENNE FORME D’ALPHABET CONNU (J.P.OMUTUNDE africamaat)

Classé dans : histoires souvenirs — tebawalito @ 0:06

 

CI-JOINT LE TEXTE OFFICIEL D’UNE DÉCOUVERTE IMPORTANTE FAITE EN EGYPTE.

Des chercheurs ont découvert en Afrique, la plus ancienne forme d’alphabet connu

Des égyptologues viennent de découvrir des inscriptions gravées sur du calcaire qu’ils pensent être la plus ancienne forme d’alphabet connu. Elle pourrait être un lien entre les hiéroglyphes des anciens Égyptiens et les alphabets utilisés beaucoup plus tard, notamment en hébreu et en arabe.

John Coleman Darnell, un égyptologue de la célèbre université américaine de Yale, et sa femme Deborah ont mis au jour des inscriptions sur des falaises de calcaire, à l’ouest de Louxor, alors qu’ils recherchaient des anciennes pistes caravanières.

Les inscriptions, a indiqué Deborah Darnell à l’AFP, rappellent celles de l’écriture alphabétique présente dans la péninsule du Sinaï deux ou trois siècles plus tard. « On peut dire que ces inscriptions remontent au début du Moyen Empire (environ 1900 à 1800 avant Jésus Christ) en raison de leur forme et des informations dont nous disposons sur les types de peuples qui étaient présents dans cette région à cette époque et sur leur nom », a-t-elle précisé.

Étudiante en égyptologie, elle prépare un doctorat à l’université de Chicago.

Un individu a pu être ainsi identifiée comme étant un chef militaire égyptien qui était accompagné de mercenaires, de marchands et de dignitaires, originaires de la région syro-palestinienne, qui empruntaient eux-mêmes une forme cursive d’écriture dérivée de l’écriture hiéroglyphique pour les transcrire en sons dans leur propre langue sémitique.

« Jusqu’à présent, a ajouté Deborah Darnell, tout le monde pensait que les contacts entre les peuples qui avaient permis de parvenir à la naissance de l’alphabet n’avaient pu avoir lieu avant le début du Nouvel Empire ». Les inscriptions « ressemblent plus à de l’ancien égyptien ».

À la lecture, selon elle, cela ne ressemble pas à une langue sémitique, mais la valeur des sons, celle des lettres et les groupes de mots que l’on peut déchiffrer sont très proche de l’Akkadien – la plus ancienne langue sémitique – et de l’hébreu (sic).

« Un des mots que l’on peut lire est roub, signifiant Seigneur ou maître. En arabe roub veut dire maître. Et Rabbi en hébreu vient également de cette racine » a précisé Deborah Darnell, ajoutant toutefois que très peu d’éléments ont pu être décodés jusqu’à présent.

Le couple d’égyptologues avaient découvert ces inscriptions lors d’une équipée en 1993-1994 à Ouadi al-Hol, au-delà de la Vallée des Rois, un site majeur de l’art pharaonique sur la rive gauche du Nil, près de l’ancienne capitale de la Haute Égypte, Thèbes. Le New York Times, a précisé que M. et Mme Darnell donneront une conférence sur leurs recherches le 22 novembre à Boston, à la Society of Biblical Literature.

Notes complémentaires :

Source de l’article : LE CAIRE – 16 novembre 1999 – AFP

Cette découverte, permet de dresser l’autopsie de la thèse de l’invention de l’alphabet par les Phéniciens.

Outre la tentative hasardeuse de rapprocher l’Egyptien ancien de l’Akkadien (en égyptien seigneur ou maitre se dit « Neb »), ce texte est relative intéressant pour retracer le parcours de la diffusion de l’écriture dans le monde.

Sur ce sujet, il existe d’autres données que nous aurons l’occasion d’étudier dans un autre article. Dors et déjà, il faut savoir que les historiens anciens ont toujours affirmé que l’alphabet avait été transmis aux Phéniciens par les Egyptiens.

Là-dessus, de nombreux documents phéniciens et égyptiens, confirment cette thèse.

Cf. Les racines africaines de la civilisation européenne, Jean Philippe Omotunde, éd. Menaibuc.

 

dartagnan |
D A T A F O R U M |
Génération Citoyenne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | machinesabois
| 1954-1962 : "Hed Thnin !"
| Elayam.3 ا...